25/04/2021 18:20
Face à la propagation de l'épidémie de COVID-19 au Cambodge, avec le nombre croissant de nouvelles infections et de décès, l'ambassade du Vietnam au pays a exhorté samedi 24 avril la communauté vietnamienne à ne pas rentrer par les moyens non autorisés.
>>Le Cambodge remercie le Vietnam pour sa solidarité
>>Les provinces frontalières avec le Cambodge demandées de durcir la prévention du COVID-19

L'ambassadeur du Vietnam au Cambodge, Vu Quang Minh (centre), avec la communauté vietnamienne au Cambodge, le 24 avril.
Photo: VNA/CVN

Le gouvernement cambodgien a appliqué de nombreuses mesures décisives pour tenter de contrôler l'épidémie, notamment l’accélération de la vaccination et des tests de dépistage ; le confinement de la capitale Phnom Penh avec la ville de Ta Khmao et de Preah Sihanouk ; la fermeture de marchés, d’usines et d’installations de production.

L'ambassade du Vietnam exhorte les gens à rester calmes, à essayer de se conformer strictement à toutes les politiques, réglementations et mesures du gouvernement local pour prévenir le coronavirus.

Actuellement, les portes et frontières sont strictement contrôlées par les forces de sécurité et les gardes-frontières des deux pays. Les personnes qui franchissent illégalement la frontière sont sévèrement punies, avec des amendes et même des peines d'emprisonnement.

La semaine dernière, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Cambodge a publié une annonce réaffirmant qu'il n'y avait pas de pénalités pour les visas touristiques en retard en raison de l'absence de vols et pour les touristes bloqués au Cambodge. Les citoyens vietnamiens qui détiennent encore des papiers légaux, que ce soit après l'expiration de leur visa ou de leur passeport, sont toujours autorisés à quitter le Cambodge et à entrer au Vietnam sans avoir payer d'amendes pour les visas et passeport en retard.

Selon l’ambassadeur Vu Quang Minh, lorsque le Cambodge a levé les règlements sur le confinement et l’interdiction des déplacements entre les provinces, les citoyens vietnamiens pourraient entrer officiellement par les postes frontaliers entre le Cambodge et le Vietnam, être mis en quarantaine, conformément à la réglementation et avec des coûts très bas,  sans avoir payer des amendes. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.