10/11/2020 11:07
Le géant des fast-foods McDonald's, surfant sur la mode des alternatives à la viande, prévoit d'afficher bientôt à son menu sa propre ligne de produits végétariens sous le nom de McPlant.
>>Wall Street recule après les résultats de McDonald's et avant ceux des GAFA
>>McDonald's impose le port du masque dans tous ses restaurants aux États-Unis

Logo de McDonald's à Washington le 9 juillet 2019.
Photo : AFP/VNA/CVN

Présentée lundi 9 novembre dans le cadre d'une nouvelle stratégie qui mise aussi sur le poulet et sur les ventes à emporter, cette initiative pourrait permettre au groupe de rattraper son retard sur ce créneau.

Burger King a lancé aux États-Unis une version végétarienne de son emblématique burger "Whopper" dès avril 2019.

D'autres chaînes comme Dunkin' ou Starbucks ont aussi tenté l'expérience de produits destinés à satisfaire une clientèle plus sensible à la protection de l'environnement ou des animaux, et à la recherche d'une alimentation un peu moins riche.

Des alternatives comme les steaks au soja existent depuis longtemps mais des start-up comme Beyond Meat et Impossible Burger ont développé ces dernières années des produits se rapprochant bien plus du goût, de la texture et de la couleur de la viande d'animaux.

McDonald's a déjà testé au Canada un burger avec un steak à base de plantes de Beyond Meat. Il veut désormais proposer sa propre mixture, fabriquée exclusivement pour McDonald's, sur certains marchés dès l'année prochaine.

La chaîne de restauration n'a pas précisé si elle renouvellerait son partenariat avec Beyond Meat, indiquant juste qu'elle ferait appel à des fournisseurs tiers comme pour le reste de ses produits.

L'action de Beyond Meat a perdu environ 4% lundi 9 novembre à la Bourse de New York.

La gamme McPlant pourrait par la suite s'étendre à des alternatives au poulet, ou à l'œuf et au bacon des sandwichs du petit-déjeuner, a ajouté le groupe lors d'une présentation aux investisseurs.

"Nous sommes ravis de cette opportunité car nous pensons avoir un produit éprouvé, au goût délicieux", a souligné Ian Borden, qui chapeaute les activités de McDonald's à l'international. "Lorsque les clients sont prêts, nous sommes prêts pour eux", a-t-il ajouté.

Les classiques toujours présents 

Photo prise à Ontario, au Canada, le 2 octobre 2019.
Photo : Reuters/VNA/CVN

McDonald's compte toujours sur ses produits phares comme le "Big Mac", les "McNuggets" et les frites, qui représentent encore environ 70% de son chiffre d'affaires sur ses principaux marchés.

"La demande pour les produits familiers en ces temps incertains étant plus importante que jamais, (McDonald's) estime que ces classiques de base continueront d'être des moteurs de croissance importants grâce à leur popularité et à leur rentabilité", a souligné le groupe dans un communiqué.

McDonald's veut quand même procéder à quelques changements, avec par exemple des nouveaux pains pour les burgers et "une approche améliorée" de la cuisson des steaks. Il veut aussi mettre l'accent sur ses produits à base de poulet, dont la croissance est plus importante que ceux à base de bœuf.

Après le succès d'une offre temporaire sur des nuggets épicés aux États-Unis, McDonald's prévoit de lancer en 2021 dans le pays un sandwich au poulet croustillant. Pour doper les ventes sur internet, qui ont déjà beaucoup progressé depuis le début de la pandémie, le groupe va par ailleurs tester une nouvelle plateforme en ligne et un nouveau programme de fidélité.

McDonald's prévoit aussi de construire des établissements qui ne serviront que des clients au volant et de dédier des lignes à ceux qui auront déjà commandé sur internet. Le groupe a encore vu son chiffre d'affaires mondial reculer de 2% au troisième trimestre sous l'effet de la pandémie. C'est toutefois mieux que la chute de 30% des ventes observée au deuxième trimestre et le groupe est parvenu à dégager un bénéfice net en hausse de 10% à 1,76 milliard d'USD. Presque tous les établissements de la chaîne étaient ouverts sur la période.

"Cependant, en raison du regain du COVID-19 depuis septembre, nous avons observé à de nombreuses reprises des restrictions de la part de gouvernements sur les horaires, le nombre de personnes pouvant manger à l'intérieur dans la plupart des pays et dans certains cas, la fermeture totale de la salle de restauration", a souligné McDonald's. "Ces restrictions affectent la plupart des marchés-clés de l'entreprise en dehors des États-Unis, dont la France, l'Allemagne, le Canada et le Royaume-Uni", a prévenu la société.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.