12/04/2020 15:55
Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a plongé exceptionnellement de 39,6% en mars mais il s'agit d'un chiffre "en trompe l'œil" voire "catastrophique" pour les autorités et les associations au regard de la chute du trafic due au confinement.
>>Surveillance stricte du confinement lors du week-end pascal en France
>>Nombre record de morts au Royaume-Uni, le public encouragé à respecter le confinement

Vue aérienne de l'autoroute A10 près de Virsac ( Gironde) au 19e jour de confinement national, le 4 avril. Photo : AFP/VNA/CVN

En mars, 154 personnes sont décédées sur les routes de France, soit 101 personnes en moins par rapport à l'année dernière. Cette baisse "s'inscrit dans le contexte de la mise en place du confinement à partir du 17 mars qui a bien évidemment fortement réduit l'ensemble des déplacements", tempère le ministère.

"Il faudrait ces mêmes résultats sans les mesures de confinement", estime de son côté Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière. Pour David Julliard, l'adjoint au délégué à la sécurité routière, "ce sont des chiffres en trompe l'œil" : "d'une part il s'agit du meilleur mois de l'histoire de la sécurité routière, car nous sommes descendus en dessous des 200 morts", se réjouit-il.

Mais, il souligne d'autre part que "cette diminution est inférieure à celle du trafic". Il s'agit donc d'un "chiffre supérieur à ce qu'on attendait", regrette-t-il. Un regret partagé par le directeur général de l'association 40 millions d'automobilistes, Pierre Chasseray, qui qualifie ces chiffres de "catastrophiques": "actuellement on est dans une période où il devrait y avoir zéro accident", assure-t-il. "Chaque accident est un échec terrible de comportement", selon lui.

D'ailleurs, depuis la mise en place du confinement, les grands excès de vitesse (supérieurs à 50 km/h au-delà de la vitesse autorisée) sont en nette hausse sur les routes de France, note la Sécurité routière.

Entre le 30 mars et le 5 avril, les radars ont enregistré une augmentation de 12% de ce type d'infractions, par rapport à la dernière semaine avant le confinement (9 au 15 mars).

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Tourisme intérieur : plus de 53% des Vietnamiens prêts à voyager cet été Selon une enquête menée récemment par le Conseil consultatif du tourisme (TAB) sur les tendances de voyage intérieur post-COVID-19, plus de 53% des personnes sondées se sont déclarées prêtes à voyager cet été après la maîtrise de l'épidémie de COVID-19 au Vietnam.