08/02/2015 15:03
Un moniteur de ski de 28 ans est mort samedi après-midi 7 février à la Plagne (Savoie) après avoir été emporté par une avalanche qui a épargné ses deux collègues, a-t-on appris auprès de la station.
>>France : alerte "neige-verglas" dans le Sud, un skieur tué par une avalanche
>>Neige dans les Pyrénées : alerte maximale aux avalanches, stations de ski fermées

Des skieurs hors piste malgré le risque d'avalanche le 2 mars 2014 à Val d'Isère. Photo : AFP/VNA/CVN

Les trois moniteurs, un skieur et deux surfeurs âgés d’une trentaine d’années, initiés et équipés de détecteurs de victimes d’avalanches (DVA) et d’un sac airbag, skiaient hors piste dans le couloir des Canadiens, à 3.100 mètres d’altitude sur la face nord du glacier de Bellecôte, lorsque l’avalanche s’est déclenchée.

Vers 13h00, la victime, qui skiait en tête a été emportée par une coulée de neige "massive" déclenchée à son passage. L’avalanche, d’une forte épaisseur, a dévalé "toute la face, sur 1.000 mètres de dénivelé", a détaillé le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Couchevel.

Moniteur "diplômé, qualifié et expérimenté" selon la station, le jeune homme a été retrouvé grâce à son DVA par ses compagnons, qui n’ont pas été emportés et sont "sains et saufs". En arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours, il a été transporté au CHU de Grenoble, où il a succombé à ses blessures en milieu d’après-midi.

Le risque d’avalanche était de 3 sur 5 samedi 7 février dans le secteur. Les maîtres-chiens de la station de la Plagne ont été réquisitionnés pour aider les secours en montagne. L’enquête visant à déterminer les circonstances de l’accident a été confiée au PGHM de Courchevel.
 
AFP/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.