11/03/2021 11:45
Les compagnies aériennes américaines, accablées par l'effondrement du trafic aérien depuis le début de la pandémie, vont recevoir une nouvelle bouée de sauvetage avec le plan de relance économique de Joe Biden et commencent à se préparer à un redémarrage du trafic.
>>Affectés par la pandémie, American Airlines et SouthWest perdent des milliards
>>Singapore Airlines inaugure un "passeport numérique" pour le COVID-19


Un Boeing 737 de la compagnie United Airlines, sur le tarmac de l'aéroport de Dulles en Virginie, le 2 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le plan de 1.900 milliards d'USD, approuvée définitivement par le Congrès mercredi 10 mars, prévoit 14 milliards pour les sociétés de transport aérien. En échange, elles se sont engagées à ne licencier personne d'ici octobre.

Cette troisième vague de soutien massif au secteur doit leur permettre de garder la tête hors de l'eau en attendant que les ventes de billets d'avions repartent vraiment à la hausse.

United Airlines et American Airlines, qui avaient prévenu début février qu'elles pourraient licencier jusqu'à 27.000 personnes si les aides n'étaient pas prolongées après le 1er avril, ont retiré cette menace peu après le vote.

Leur situation reste difficile. Les compagnies transportant des passagers ont perdu au total 35 milliards de dollars en 2020, selon la fédération du secteur Airlines for America (A4A).

Pour faire face à la crise, elles ont déjà largement coupé dans leurs dépenses, depuis le retrait des appareils les plus vieux -- et donc les plus gourmands en carburant -- de leur flotte aux nombreux plans de départs volontaires, en passant par une offre allégée de boissons et snacks à bord.

Mais même avec les aides du gouvernement, les compagnies brûlent encore collectivement 150 millions d'USD chaque jour.

Elles ont dû s'endetter massivement, comme American Airlines qui a annoncé lundi 8 mars vouloir lever 7,5 milliards d'USD supplémentaires sur les marchés, offrant en garantie son programme de fidélité.

Selon la A4A, leur dette a augmenté de 56% en 2020 pour atteindre 164 milliards d'USD.

Le nombre de passagers est encore à près de 60% sous le niveau d'avant la pandémie. Et échaudées par les regains de demande à l'été et pendant les fêtes l'an dernier qui se sont rapidement évaporés, les compagnies ont toutes reconnu que la reprise serait saccadée.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.