31/05/2017 17:23
Le Washington Times a publié le 30 mai un message du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc à l’occasion de sa visite officielle aux États-Unis sur invitation du président Donald Trump.
>>L’opinion publique apprécie la visite officielle du PM Nguyên Xuân Phuc aux États-Unis
>>Le PM reçoit des entrepreneurs et intellectuels vietnamiens aux États-Unis
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc à l’aéroport John F. Kennedy, le 29 mai (heure locale) à New York.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Voici l’intégralité du message du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc :

“Au cours des deux dernières décennies, j’ai effectué à plusieurs occasions des voyages d’affaires et d’étude aux États-Unis, et chaque fois que je suis accueilli par l’accueil chaleureux des amis américains. Au cours de cette visite officielle aux États-Unis en tant que Premier ministre du Vietnam, moi-même et d’autres membres de la haute délégation du gouvernement vietnamien sont ravis de revoir de vieux amis et de rencontrer de nouveaux amis qui partagent notre fort désir de promouvoir l’amitié et la coopération entre le Vietnam et les États-Unis, et nous pouvons ainsi écrire un nouveau chapitre dans l’histoire de la relation entre nos deux peuples.

Bien que séparés par un océan, le Vietnam et les États-Unis ont comblé la distance et se sont rapprochés depuis l’établissement des relations diplomatiques il y a 22 ans. Avec le courage de nous dépasser  et l’esprit de "mettre de côté le passé, se tourner vers l’avenir", nous avons surmonté tant de difficultés et défis pour passer d’ennemis à amis et maintenant à un partenariat intégral construit sur des bases solides.

Les exportations américaines au Vietnam ont quintuplé durant ces dix dernières années. Au cours de ce voyage, les entreprises des deux côtés vont signer des accords de plusieurs milliards de dollars, créant de dizaines de milliers d’emplois américains et stimulant les exportations des États-Unis vers le Vietnam et vice versa, élevant ainsi le niveau de vie des travailleurs dans les deux pays.

Nos économies sont parfaitement complémentaires et avec un commerce croissant se sont multipliés des avantages mutuels. Le Vietnam importe un nombre grandissant d’avions Boeing, de satellites de Lockheed Martin pour renforcer nos systèmes de transport et de communication, ainsi que de turbines de GE pour sa transition vers un secteur de l’énergie plus vert et plus propre. Un laboratoire d’Underwriter Laboratories nouvellement construit fournit des services de certification pour s’assurer que les produits vietnamiens répondent aux normes mondiales. Les importations agricoles en provenance des États-Unis, y compris 0,5 million de tonnes de coton et 1,5 million de tonnes de soja, de maïs rien qu’en 2016 ont aidé les secteurs textile et aquacole à s’engager plus profondément dans la chaîne d’approvisionnement mondiale.

En retour, nous exportons aux États-Unis crevettes, poissons tra et basa, fruits tropicaux, vêtements et chaussures qui sont prisés par les consommateurs américains. En mai 2017, Vinamilk, le plus grand groupe vietnamien de produits laitiers, a importé 2.000 vaches laitières à haut rendement et devrait acheter 8.000 autres des États-Unis pour produire du lait de haute qualité pour les enfants vietnamiens.

Plus de 31.000 étudiants vietnamiens poursuivent leurs études supérieures aux États-Unis. Ils seront des ressources énormes pour le développement dans les domaines économique, scientifique et technologique pour le Vietnam ainsi que des bases solides pour les relations bilatérales. L’Université Fulbright Vietnam et le programme Peace Corps seront bientôt lancés au Vietnam pour donner aux étudiants vietnamiens l’accès à un système éducatif de classe mondiale et des opportunités d’apprentissage de la langue anglaise. En outre, ils représenteront des preuves vivantes de nos relations croissantes.

À Quang Nam, ma ville natale bien-aimée, notre travail pour préserver la beauté naturelle de la plage de Cua Dai et le patrimoine de la vieille ville de Hôi An reçoit le soutien sans réserve de nombreux amis américains. Nous sommes également reconnaissants des experts et chercheurs de l’Université de Harvard (Massachusetts), de l’Université de Portland (Oregon), de l’Université de l’Arizona (Arizona) et bien d’autres institutions de recherche et de formation aux États-Unis pour partager avec nous leurs expériences en matière de secours en cas de catastrophe, d’adaptation aux  changements climatiques et de développement des ressources humaines. Les blessures de la guerre sont pansées avec de grands efforts pour nettoyer des points chauds contaminés par l’agent orange/dioxine et des munitions non explosées. Cette assistance authentique et sincère constitue des pierres d’assise solides pour la confiance et la compréhension mutuelles, d’où les fondements d’une relation durable entre le Vietnam et les États-Unis dans les décennies à venir.

Il y a plus de 20 ans, beaucoup d’Américains ont entendu seulement parler du Vietnam comme le nom d’une guerre. Mais de nos jours, ils connaissent le Vietnam comme une nation souveraine avec une politique étrangère indépendante, un partenaire qui attache une grande importance à ses relations avec les États-Unis et cherche constamment à renforcer une relation stable et à long terme avec les États-Unis sur la base des avantages mutuels et du respect de la souveraineté, du système politique de chaque pays, dans l’intérêt de la paix, de la sécurité, de la stabilité, de la coopération et du développement dans la région et le monde entier.

Nous souhaitons établir une solide relation de travail avec l’administration du président Trump pour assurer non seulement l’intérêt des peuples vietnamien et américain, mais aussi les avantages de la Communauté de l’ASEAN, pour la paix, la sécurité, la stabilité, la coopération et la prospérité en Asie-Pacifique et dans le monde entier. En novembre de cette année, le Vietnam accueillera le Sommet de l’APEC 2017 sous le thème "Créer un nouveau dynamisme, cultiver un avenir commun". Nous nous félicitons de l’acceptation anticipée du président Trump de notre invitation à participer à ce sommet et nous avons hâte de construire un agenda substantiel et efficace avec les États-Unis et d’autres économies membres de l’APEC.

Avec les progrès réalisés durant ces plus de 20 dernières années, nous avons toutes les raisons de croire que la relation Vietnam - États-Unis va continuer de s’épanouir  dans les 20 prochaines années et au-delà.”

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.