16/07/2021 17:44
Avec une affection particulière réservée aux malheureux enfants vietnamiens handicapés, deux médecins bénévoles italiens, Viliam Amighetti et Roberto De Castro, ont écrit une autobiographie intitulée Il bimbo e le belve (Enfants et animaux sauvages) pour rappeler les voyages de bénévolat et l'histoire du garçon vietnamien handicapé Thiên Nhân.
>>Un jeune handicapé au cœur d’or
>>Promouvoir les droits des personnes en situation de handicap

Couverture du livre "Il bimbo e le belve" de deux médecins bénévoles italiens Viliam Amighetti et Roberto De Castro.
Photo : VNA/CVN
Le médecin bénévole Viliam Amighetti a partagé : "Le livre est l'histoire du parcours du docteur Roberto De Castro pendant 15 ans de sa mission humanitaire au Vietnam et mon parcours au cours des mois de venir en aide aux enfants malheureux atteints de malformations congénitales ou d'accidents au Vietnam et dans le monde".

Thiên Nhân est un garçon qui a été abandonné dans la forêt depuis sa naissance avec ses jambes et sa partie congénitale  mangées par des animaux sauvages mais qui vit encore en plein d'énergie. Son histoire est extrêmement extraordinaire, un miracle, et constitue une source d’inspiration émouvante de l'autobiographie Il bimbo e le belvé.

À travers Il bimbo e le belve, les deux auteurs se souviennent d'un trajet de volontariat durant de nombreuses années à travers des pays comme l’Italie, le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Arabie saoudite, le Bangladesh, la Syrie puis le Vietnam. Pour le docteur Roberto De Castro, ce sont les jours de partage et de mise en œuvre de techniques chirurgicales dans le traitement des malformations et la transplantation d'organes génitaux chez les garçons et filles afin qu'ils puissent mener une vie normale et tranquille.

Quant au docteur Viliam Amighetti, il s'agit d'apporter des prothèses de jambes et de bras à des enfants vietnamiens malheureusement handicapés.

L'auteur, docteur Roberto De Castro, est également le médecin qui a effectué une reconstruction génitale pour le garçon Thiên Nhân le 19 janvier 2011. Après avoir rencontré et soigné Thiên Nhân, le docteur Roberto De Castro et le philanthrope américain Greig Craft et Trân Mai Anh, mère adoptive de Thiên Nhân, ont décidé de créer le projet "Thiên Nhân and Friends" (Thiên Nhân et ses amis) pour aider d'autres enfants atteints de malformations génitales et de maladies apparentées.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.