20/01/2020 23:49
Des tempêtes de poussière et des averses de grêles se sont abattues dimanche soir et lundi 20 janvier en différentes régions de l'Est de l'Australie, constituant de nouveaux défis dans des zones déjà sinistrées par une éprouvante crise des feux de forêts toujours pas terminée.
Poussière et ciel orangé en raison des incendies de forêts, le 10 janvier à Eden, en Australie. Photo : AFP/VNA/CVN


La grande ville de Melbourne, capitale du Victoria (Sud), a vu s'abattre dimanche soir d'énormes grêlons tandis que certaines parties de cet État du Sud du pays ont été douchées par d'intenses précipitations, perturbant le déroulement de l'Open d'Australie de tennis.

Les feux de forêts se produisent chaque année en Australie, mais la saison des incendies a été particulièrement précoce et intense cette fois, en raison d'une sécheresse prolongée dans l'immense île-continent.

Les terres qui ont brûlé depuis septembre forment ensemble une superficie plus grande que le Portugal. En plus d'avoir détruit plus de 2.000 maisons, les incendies ont également fait au moins 29 morts.

La crise est aussi écologique puisque les chercheurs estiment qu'un milliard d'animaux pourraient avoir péri. De spectaculaires images filmées pendant le week-end dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud montraient la progression d'un gigantesque mur de poussière sur des localités de l'arrière-pays (Outback).

Des habitants ont décrit l'obscurité se faisant en pleine journée. "Nous sommes habitués à devoir ramasser en vitesse le linge, à éteindre les clim' et à fermer portes et fenêtres avant l'arrivée d'une tempête de poussière", a raconté à Ashleigh Hull, citée par l'agence AFP, dans la ville de Dubbo.

Mais cette tempête était "beaucoup plus spectaculaire", a-t-elle poursuivi. "Honnêtement, c'était comme dans un film apocalyptique, une énorme vague qui arrive, vraiment impressionnante, mais je préférerais qu'elle apporte de la pluie et pas de la poussière", a-t-elle dit.

Canberra a aussi été le théâtre d'une violente averse de grêle qui a arraché des branches d'arbres. Les services d'urgence ont demandé aux gens de mettre leurs voitures à l'abri et de ne pas les laisser sous les arbres ou les lignes électriques.

Le Bureau de météorologie a exhorté les habitants du sud-est de la Nouvelle-Galles du Sud à se préparer à l'arrivée de la tempête. "De violents orages risquent de faire des dégâts, des vents destructeurs, parfois d'énormes grêlons et de fortes précipitations susceptibles d'entraîner des crues soudaines dans les prochaines heures", a indiqué le Bureau.

Dans l'État du Victoria, où des feux brûlent toujours, les précipitations de la nuit ont été accueillies avec soulagement, mais les autorités ont aussi mis en garde contre les risques accompagnant ces fortes pluies, notamment la possibilité de glissements de terrain.

Elles ont également observé qu'en dépit de ces précipitations, la saison des feux de forêt était loin d'être terminée.
 

APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Hanoï voit ses revenus du tourisme augmenter malgré le COVID-19 Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.