14/01/2020 16:44
Les fortes précipitations attendues en Australie donnaient mardi 14 janvier un regain d'espoir sur le front de la lutte contre les incendies, au moment où Melbourne était enveloppée d'un nuage de fumée toxique.
>>Le "méga-feu" sous contrôle, de la pluie attendue
>>Australie : le vent provoque la jonction de deux énormes brasiers dans le Sud-Est


Une voiture traverse un brouillard de fumées dû aux incendies de forêts, dans les Blue Mountains, le 11 janvier en Australie. Photo : AFP/VNA/CVN

Ces derniers jours, un temps frais a déjà offert un certain répit aux pompiers épuisés par ces gigantesques incendies qui dévastent depuis septembre de vastes régions de l'Australie

Certains des plus importants brasiers, notamment le "méga-feu" qui était hors de contrôle depuis presque trois mois en Nouvelle-Galles du Sud, ont enfin été maîtrisés.

Ce regain d'optimisme a été amplifié mardi 14 janvier par l'annonce de l'arrivée de fortes précipitations sur certaines des régions les plus affectées par ces feux, notamment dans les États très peuplés de Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria, au Sud-Est de l'Australie.

"C'est une très bonne nouvelle", s'est félicité le chef des pompiers dans les zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons.

"Nous en parlions depuis des mois maintenant, janvier pourrait connaître la première vraie chute de pluie digne de ce nom et il semblerait que cela se produise dans les tout prochains jours", a-t-il expliqué.

Des dizaines de feux demeurent cependant hors de contrôle. De nombreuses semaines de forte chaleur sont encore attendues en cette saison d'été austral et rien ne laisse présager une fin prochaine de la crise.

Un nuage de fumée toxique dégagé par ces incendies a enveloppé dans la nuit de lundi à mardi Melbourne, la capitale de l'État de Victoria, qui doit accueillir la semaine prochaine l'Open d'Australie.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.