26/11/2018 23:22

>>Pas d'accalmie sur le front des incendies en Californie
>>Allemagne: un violent incendie de forêt continue de menacer des villages
>>Évacuations sur l'île grecque d'Évia en proie à des incendies

Des centaines de personnes habitant près de la ville australienne d'Agnes Water ont dû évacuer leur domicile alors que des feux de forêt incontrôlables ont ravagé lundi 26 novembre une grande partie de l'État du Queensland. Au moins deux maisons et un hangar à bateaux ont été détruits par les flammes et plusieurs autres propriétés sont toujours en danger, selon les autorités. "Les vents forts et la sécheresse dans le centre du Queensland, notamment à Deepwater et à Baffle Creek, ont contribué au mouvement rapide des incendies", a déclaré Katarina Carroll, commissaire du Service d'incendie et d'urgence du Queensland (QFES) dans un communiqué, avant d'ajouter que les équipes de pompiers ont déployé des efforts considérables pour maîtriser les feux de forêt. La température d'aujourd'hui dépassant les 35 degrés Celsius dans certaines régions et une canicule étant prévue pour le reste de la semaine, Mme Carroll a insisté sur l'importance pour les résidents des zones exposées de rester informés et de suivre les instructions données par le service d'urgence, notamment concernant une possible évacuation. Au total, le QFES a réagi à environ 240 incendies de forêt ce week-end, qui ont brûlé 11.000 hectares de terres. "Nous constatons des conditions météorologiques sans précédent, marquées par une extrême sécheresse, une faible humidité et une température très élevée", a indiqué la Première ministre du Queensland Annastacia Palaszczuk. "Je tiens à remercier les pompiers et le personnel du QFES qui sont en première ligne pour combattre les incendies et assurer la sécurité du Queensland."

 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.