23/01/2016 21:41
Le 22 janvier, les membres de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) du Myanmar ont élu leur présidente, Aung San Suu Kyi, en tant que seul porte-parole du parti durant la période de transfert du pouvoir.
>>Ouverture d'une conférence sur la paix au Myanmar

Aung San Suu Kyi, présidente de la Ligue nationale pour la démocratie du Myanmar. Photo : AFP/VNA/CVN 

Dans un communiqué, le LND a souligné l’importance de l’élaboration de politiques et du transfert du pouvoir dans la présente conjoncture. En conséquence, excepté Aung San Suu Kyi, aucune personne ne pouvait représenter le Parti en la matière.

Cette déclaration a été faite après la fuite d’informations sur les nominations aux postes de la présidence et de la vice-présidence des deux Chambres du parlement, avant que ce parti ne l'annonce officiellement.

Lors des élections législatives de novembre 2015, la LND a obtenu environ 80% des sièges aux deux chambres du Parlement et aux assemblées régionales. Le nouveau mandat du Myanmar devrait débuter le 1er février prochain, tandis que les élections présidentielles auront lieu en février également. Le gouvernement dirigé par le LND prendra le pourvoir en mars.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Binh Thuân vise un tourisme durable En plus de déployer des mesures pour diversifier ses services touristiques, améliorer la qualité et promouvoir son image, la province de Binh Thuân (Centre) se concentre sur le renforcement de la coopération et de la connectivité dans le tourisme.