25/04/2016 11:08
Hô Chi Minh-Ville et les régions du Sud sont en train de subir des vagues de canicules ininterrompues. Le climat étouffant affecte la santé des gens, notamment des personnes âgées et des enfants.
>>Le Vietnam frappé par deux grands phénomènes climatiques

Bien ventiler les enfants en période de fortes chaleurs.

À l'Hôpital de Pédiatrie 1 et 2, ces derniers jours, le nombre d’enfants traités pour des maladies respiratoires n’a cessé de croître. En plus de ces patients saïgonnais, d’autres petits malades affluent des provinces du Sud. Parfois, le nombre d’hospitalisés atteint les 200, soit 50-60 de plus que le mois précédent.

Outre les maladies respiratoires, le nombre de patients atteints de maladies du système digestif croît aussi rapidement. Selon les médecins, la chaleur diminue la résistance des enfants permettant aux virus de proliférer dans les organismes affaiblis.

Dr Lê Van Nhân, vice-directeur du Centre municipal de Prévention médicale : «les maladies de la saison sèche sont digestives telles que diarrhée, fièvre typhoïde, choléra, dysenterie, mais aussi des maladies de peau telles que eczéma, gale sur les bras, les jambes ainsi que la conjonctivite pour les enfants jouant souvent à l’extérieur».

Mai Thi Lê Hang (province de Long An) a témoigné : «Mon enfant était traité à l'hôpital provincial et avait pour symptômes de la toux et de la fièvre. Mais son état s’est aggravé et je l’ai amené à l’Hôpital de Pédiatrie. Le médecin m’a dit qu’il avait une pneumonie aiguë et qu’il devait être hospitalisé. Je pense que le temps chaud faire tomber malade beaucoup d’enfants».

Dr Trân Anh Tuân (Hôpital de Pédiatrie 1) : «Les changements de température causent des maladies estivales chez les enfants. Les parents doivent surveiller la santé de leur progéniture. S’ils trouvent des symptômes comme une difficulté à respirer, ils doivent immédiatement les amener à l’hôpital».

Augmentation du nombre de patients adultes et âgés 

Quelques conseils :
- Boire beaucoup d'eau, de 1,5 à 3 litres par jour. La déshydratation augmente les risques d'affections liées à la chaleur.
- Limiter les sorties entre 11h et 15h.
- Se couvrir en sortant.
- Bien se laver, porter des vêtements aérés.
- Augmenter la consommation de légumes et de fruits pour améliorer la résistance du corps.
Jusqu’en mai, le Sud connaîtra des pics de chaleur. Les températures seront généralement autour de 38°C en journée.
Selon le docteur Âu Thanh Tung (Hôpital de l’Université de médecine et de pharmacie), le nombre de patients a augmenté de 10% par rapport aux semaines précédentes et de 6% par rapport à la même période de l'an dernier. L’hôpital reçoit en moyenne 5.000 patients par jour, et environ 5.700 - 5.800 pour le premier jour de chaque semaine.

C’est aussi le cas à l’hôpital Cho Ray, surchargé par l’augmentation du nombre de patients, dont beaucoup de personnes âgées. Le 20 avril, 5.477 patients ont été  traités, soit 1.000 de plus que le même jour de la semaine précédente. Pour leur confort, plus de ventilateurs et climatiseurs ont été installés dans les salles d’examen.

Les médecins recommandent de faire attention à la nourriture et à l’habillement ainsi qu’aux activités quotidiennes. Les parents doivent aussi se concentrer sur l'hygiène corporelle. Les enfants présentant des symptômes tels que fièvre, toux, diarrhée, constipation doivent être amenés chez le médecin immédiatement.
 
Texte et photo : Quang Châu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.