28/03/2018 23:27
Une conférence de presse sur la 14e Assemblée de l'Organisation asiatique des Institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ASOSAI-14) et le logo de cet événement a eu lieu mercredi 28 mars à Hanoï.

 >>La Malaisie aide le Vietnam l’organisation réussie de la 14e Assemblée de l’ASOSAI
>>Un site Internet dédié à la 14e Assemblée de l’ASOSAI

 

Conférence de presse sur la 14e Assemblée de l'Organisation asiatique des Institutions supérieures de contrôle des finances publiques, tenu le 28 mars à Hanoï. Photo : VOV/CVN


Selon l’auditeur général du Vietnam, Hô Duc Phoc, l’organisation de l’ASOSAI-14 signifie que le Vietnam assume la présidence de l’ASOSAI pour le mandat 2018-2021 et devient un membre du comité exécutif de cette organisation pendant trois mandats consécutifs de 2015 à 2024.

Placée sous le thème "Audit environnemental pour le développement durable" (Environmental Audit for Sustainable Development), l’ASOSAI-14 aura lieu du 19 au 22 septembre avec la participation d’environ 350 délégués venus de 46 organismes d’audit de plusieurs pays d'Asie.

Durant le déroulement de l’ASOSAI-14, une conférence thématique sur le même sujet aura lieu, afin d'illustrer l’engagement, les efforts et les contributions significatives de l’ASOSAI à la réalisation des Objectifs de développement durable de l’ONU et, plus particulièrement, au règlement des défis environnementaux mondiaux.

L’ASOSAI-14 est un événement politique et diplomatique important. Elle permettra à l’Audit d’État du Vietnam d'acquérir des connaissances et expériences internationales pour améliorer sa performance, et de rehausser son statut.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.