29/06/2018 11:20
Au moins neuf personnes ont été tuées et des dizaines de voitures ont été incendiées jeudi 28 juin par l'explosion d'un camion-citerne sur un pont embouteillé de Lagos, la capitale économique du Nigeria, ont annoncé les autorités.
>>Nigeria: au moins 86 morts dans des violences dans le Centre du pays
>>Le choléra a fait au moins 25 morts dans le Nord-Est du Nigeria

Des passants observent les ravages causés par l'incendie déclenché par l'explosion d'un camion-citerne à Lagos le 28 juin. Photo: AFP/VNA/CVN

L'explosion s'est produite sur une voie rapide sur le pont Otedola en pleine heure de pointe en début de soirée, incendiant plusieurs dizaines de voitures qui avançaient pare-choc contre pare-choc.

Le bilan s'élève à "neuf morts à ce stade", a affirmé Suleiman Yakubu, de l'Agence nationale des situations d'urgence, précisant que l'incendie s'était rapidement étendu avant d'être maîtrisé.

"Malheureusement, il semble qu'il s'agisse d'une des plus grandes tragédies que nous ayons vues dans un passé récent", a réagi dans un communiqué le président nigérian Muhammadu Buhari, se disant "très triste".

Au moins 54 véhicules ont été pris dans les flammes, a affirmé sur Twitter la Sécurité routière fédérale.

"Nous devons trouver le moyen de nous assurer que les camions-citerne soient conduits par des chauffeurs qui sont plus responsables", a déclaré à l'AFP Kehinde Bamigbetan, porte-parole de l'État du Lagos.

Il faut selon lui "travailler davantage avec les agences fédérales pour que ces crises n'arrivent pas tout le temps".

Jeudi soir 28 juin, les services d'urgence restaient à pied d'œuvre sur le pont pour enlever les voitures calcinées.

Les explosions de carburant sont fréquentes au Nigeria, plus gros producteur de pétrole d'Afrique où il est transporté par camion sur des routes souvent mal entretenues.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.