17/08/2020 14:01
Les jihadistes somaliens shebab ont lancé dimanche 16 août une attaque d'envergure sur un hôtel réputé de Mogadiscio, tuant au moins cinq personnes, dont un responsable gouvernemental.
>>Somalie: fusillade dans une prison de Mogadiscio
>>Une explosion en bord de route fait sept morts en Somalie
>>L'ONU prolonge les mandats des missions en Somalie, en Irak et au Darfour

Carte de Somalie localisant la capitale Mogadiscio où des hommes armés ont attaqué un hôtel dimanche 16 août. Photo :  AFP/VNA/CVN

L'attaque a débuté par l'explosion d'une voiture piégée près de l'hôtel Elite sur la plage du Lido, fréquenté par les dirigeants somaliens, puis des hommes armés on investi l'établissement où des coups de feu ont été entendus. Dimanche soir 16 août, les forces de sécurité tentaient de reprendre le contrôle de l'hôtel. "Il y a encore des tirs sporadiques dans l'hôtel, et selon les premières informations reçues, il y a 5 morts et plus de 10 blessés", selon un responsable sécuritaire du gouvernement.

Il a ajouté que "le bilan des morts" pouvait encore augmenter car l'explosion de la voiture piégée qui a précédé l'attaque de l'établissement par des hommes armés "a été massive" et il y a "des otages dans l'hôtel". Une compagnie privée, Aamin Ambulance, a chiffré le nombre de blessés à au moins 28. "Il y a eu l'explosion d'une voiture piégée ciblant l'hôtel Elite sur la plage du Lido" et "il y a des coups de feu importants à l'intérieur de l'hôtel", avait auparavant déclaré Adan Ibrahim, officier de police dans la zone.

Des témoins ont confirmé que l'attaque de l'hôtel Elite avait débuté par une forte explosion et qu'ensuite des gens fuyaient en courant le secteur de l'établissement où des coups de feu étaient entendus. "L'explosion a été très forte et j'ai vu de la fumée dans la zone, c'est le chaos et les gens fuient les bâtiments alentour", selon l'un de ces témoins, Ali Sayid Adan.

Les shebab ont revendiqué l'attaque dans un communiqué à SITE, groupe de surveillance des sites islamistes, affirmant que leurs "martyrs" avaient "pris le contrôle de l'hôtel" et qu'ils avaient infligé "de lourdes pertes" aux personnes qui y étaient présentes. Parmi les morts figure au moins un haut fonctionnaire du ministère de l'information, Abdirasak Abdi, selon l'un de ses collègues, Hussein Ali. La Somalie a plongé dans le chaos après la chute du régime militaire du président Siad Barre en 1991, suivie d'une guerre de chefs de clans et de la montée en puissance des shebab.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

La Journée mondiale du tourisme au Vietnam L’Administration nationale du tourisme du Vietnam a récemment envoyé une dépêche officielle aux Services de la culture, des sports et du tourisme ainsi qu’à d’autres Services du tourisme à travers le pays pour répondre à la Journée mondiale du tourisme (27 septembre).