03/06/2019 11:36
Israël a mené dimanche 2 juin de nouvelles frappes en Syrie qui ont fait au moins onze morts parmi les forces loyales au Damas, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.
>>Syrie: l'ONU appelle à agir pour protéger des millions de civils
>>Syrie: 44 morts dans des affrontements

Des chars israéliens sur le plateau du Golan, annexé par l'Etat hébreu, le 2 juin. Photo: AFP/VNA/CVN

Depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie, Israël a mené plusieurs frappes contre l'armée syrienne.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a indiqué dimanche 2 juin avoir ordonné ces dernières frappes après des tirs de roquettes venus samedi soir 1er juin de Syrie.

"Nous n'allons pas tolérer des tirs contre notre territoire", a mis en garde M. Netanyahu dans un communiqué, alors que les frappes interviennent dans un contexte d'escalade de tensions au Moyen-Orient entre les États-Unis et l'Iran.

Les tirs de missiles israéliens ont tué trois soldats de l'armée syrienne, mais aussi sept combattants alliés de nationalité étrangère, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les médias officiels syriens ont confirmé les tirs de missiles près de la capitale Damas mais aussi dans la province de Qouneitra (Sud), qui comprend le plateau du Golan dont la majeure partie est occupée et annexée par Israël.

L'armée israélienne a quant à elle fait état de deux tirs de roquettes samedi tard  1er juin dans la soirée provenant de Syrie contre le mont Hermon, situé sur le plateau du Golan occupé.

Elle a dit avoir riposté en attaquant "deux batteries syriennes d'artillerie, un nombre de postes d'observation et de renseignements sur les hauteurs du Golan et une batterie de défense aérienne SA-2".

"Durant les frappes, un système de défense aérien israélien a été activé en raison de tirs de la défense antiaérienne syrienne. Aucune roquette n'a explosé en Israël", a ajouté l'armée israélienne dans un communiqué.

Israël confirme rarement ses frappes en Syrie, même si ces derniers mois il a revendiqué plusieurs opérations.

Et dimanche tard 2 juin, dans la soirée, l'agence officielle syrienne Sana a fait état d'une nouvelle frappe israélienne, la deuxième en 24 heures, qui a visé une base aérienne dans la province de Homs.

Un soldat a été tué et deux autres blessés par ces frappes sur la base T4, qui ont également endommagé un dépôt d'armement, selon Sana.

Selon l'Observatoire syrien pour les droits de l'Homme, cinq personnes dont un soldat syrien ont été tuées.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).