14/01/2018 17:59
"C'est une chasse au trésor pour adultes", estime Shoji Morimoto avec une joie toute enfantine. Son jeu favori ? Arpenter les villes japonaises les yeux rivés sur le trottoir, à la recherche des plaques d'égout du pays transformées en œuvres d'art.
>>Japon : le pays où le client est vraiment roi
>>L'île japonaise d'Okinoshima inscrite au patrimoine mondial de l'humanité

Des piétons passent à côté de plaques d'égout décorées au Japon.
Photo : AFP/VNA/CVN

Quelque 1.700 communes du Japon sont dotées de modèles personnalisés et colorés de ces plaques de fonte pour embellir leurs espaces publics, voire attirer des touristes.

Les motifs font généralement référence à l'histoire, à la géographie ou à des spécialités locales : un château fort pour Osaka (Ouest), un pont emblématique enjambant la baie de Tokyo pour le port de Yokohama, ou le Mont Fuji pour la ville du même nom, située au pied du célèbre volcan.

Tama City, ville de la banlieue Ouest de Tokyo, a quant à elle choisi une icône plus récente : le chat Hello Kitty. Il orne dix plaques d'égout opportunément installées près d'un parc d'attractions pour enfants.

Shoji Morimoto, 48 ans, s'est pris au jeu pour la première fois lors d'un déplacement à Fukui (Centre), quand des plaques d'égout décorées de deux phénix, cet oiseau légendaire renaissant de ses cendres, ont piqué sa curiosité.

Il a appris par la suite que ce motif symbolisait la double résurrection de la ville, dévastée par des bombardements aériens en 1945 lors de la Seconde Guerre mondiale, puis par un séisme en 1948.

''Voyager loin''

"Je fais parfois des recherches sur pourquoi telle ville a tel motif. Je suis impressionné quand je découvre que cela représente son histoire et sa culture", explique cet employé commercial d'une firme dans les nouvelles technologies.

Il affirme avoir déjà admiré toutes les plaques d'égout artistiques près de chez lui. "À présent je dois voyager loin" pour en découvrir de nouvelles, s'amuse-t-il.

Les passionnés comme M. Morimoto photographient les plaques notables qu'ils découvrent et les partagent abondamment sur les réseaux sociaux, les plus fans allant jusqu'à les frotter pour calquer leurs motifs.

Certains ont un faible pour les plaques de réseaux souterrains de télécommunications, comme Tetsuro Sasabe : "Pourquoi la plaque est là, où elle conduit - je dirais que je m'intéresse à ce qu'il y a en dessous", explique-t-il.

Pour d'autres encore, le charme des plaques réside dans le microcosme de verdure poussant dans leurs interstices et sur leurs bords.

Des congrès de fans sont même organisés dans le pays, réunissant parfois plusieurs milliers de participants.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.