10/12/2020 09:37
Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a été réélu mercredi 9 décembre face à son rival politique historique John Mahama, qu'il affrontait pour la troisième fois, à l'issue d'un scrutin extrêmement serré.
>>Élections au Ghana : ouverture des bureaux de vote

Le président ghanéen sortant Nana Akufo-Addo (gauche) et son challenger John Dramani Mahama, chef de l'opposition. Photo : AFP/VNA/CVN

Le chef de l'État, leader du Nouveau parti patriotique (NPP) remporte 51,59% des voix contre 47,36% pour le candidat de l'opposition du Congrès national démocratique (NDC), a annoncé Jean Adukwei Mensa, présidente de la Commission électorale dans une vidéo diffusée en direct sur les réseaux sociaux. "Je suis de nouveau profondément touché par la confiance que vous m'accordez et je ne la prends pas à la légère", a déclaré le président à une foule de partisans rassemblés devant chez lui après l'annonce des résultats.

"Je vous donne ma parole que je vais continuer à travailler très fort pour construire le Ghana prospère et de progrès auquel nous aspirons", a-t-il ajouté. Le président a aussi appelé à l'unité et à la paix au Ghana : "Le moment est venu, quelles que soient les affiliations politiques, de s'unir, de se donner la main et de se tenir côte à côte". Seules 515.524 voix séparent le président Akufo-Addo de son prédécesseur M. Mahama, devenu chef de l'opposition en 2016.

Forte participation

Les résultats de la présidentielle ont été annoncés 48 heures après la fin du vote lundi 7 décembre, où plus de 17 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes pour choisir entre douze candidats à la magistrature suprême. Le taux de participation de cette élection est de 79%, selon la Commission électorale. Les Ghanéens élisaient également lundi 7 décembre leurs 275 députés, mais les résultats de ces élections législatives n'ont pas encore été communiqués par la Commission. Les deux principaux camps contestent une partie des résultats provisoires.

Des dizaines de partisans réunis devant la résidence du chef de l'État ont laissé éclater leur joie à l'annonce des résultats, a constaté un journaliste de l'AFP. Devant sa maison, une foule compacte chantait et dansait dans un tintamarre de klaxons et de vuvuzelas. Les élections s'étaient déroulées globalement dans le calme, même si 5 personnes ont été tuées dans des violences électorales depuis lundi, selon la police.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !