16/11/2021 16:46
Le plan directeur de développement du réseau portuaire du Vietnam pour la période 2021-2030, avec vision jusqu'en 2050, a été approuvé par le Premier ministre Pham Minh Chinh.
>>Trois ports vietnamiens classés parmi les plus performants au monde
>>Le plan de développement du réseau portuaire privilégie six groupes de ports

Au port international de Cai Mep (Bà Ria-Vung Tàu).
Photo : VNA/CVN

L'objectif d'ici 2030 est de développer un réseau portuaire synchrone et moderne avec des services de haute qualité, qui répondra aux besoins de développement socio-économique, de garantie de la défense nationale et de la sécurité, de la sûreté maritime et de la protection de l'environnement, contribuant à une meilleure compétitivité de l’économie nationale.

Le réseau portuaire pourra traiter de 1.140 à 1.423 millions de tonnes de marchandises (dont de 38 à 47 millions d'EVP de conteneurs), accueillir de 10,1 à 10,3 millions de passagers.

Concernant les infrastructures, la priorité devrait être donnée au développement des ports internationaux de Lach Huyên (Hai Phong) et de Cai Mep (Bà Ria-Vung Tàu).

Pour atteindre ces objectifs, les investissements pour le système portuaire d'ici 2030 nécessiteront d'environ 313.000 milliards de dôngs et sera principalement mobilisée auprès de sources non étatiques, d'entreprises, entre autres.

Au cours de la période 2011-2020, le capital d'investissement total pour le développement des infrastructures portuaires a atteint environ 202.000 milliards de dôngs, soit environ 20,6% du capital d'investissement total pour les infrastructures de transport. Dans lequel, le capital non étatique représente une grande partie avec plus de 173.000 milliards de dôngs, soit environ 86% du total.

Grâce à l'attraction de capitaux d'investissement, le système portuaire vietnamien a enregistré une croissance exceptionnelle. Le Vietnam a également établi 32 lignes maritimes, avec 25 itinéraires internationaux et 7 itinéraires intérieurs.

Selon le vice-ministre des Transports et de Communications, Nguyên Xuân Sang, la plus grande avancée de ce plan repose sur l'intégration et le développement synchrone selon l'espace administratif et les domaines, contribuant à garantir le processus de développement des infrastructures portuaires.

De leur côté, les économistes ont recommandé que pour atteindre les objectifs susmentionnés, le Vietnam se dote d'une agence représentative de l'État telle que le conseil d'administration du port qui sera chargée de mobiliser les investissements dans ce domaine.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.