04/05/2018 16:23
La République de Corée devient sans conteste le premier investisseur parmi les 126 pays et territoires investissant au Vietnam. Selon les prévisions, les IDE sud-coréens devraient augmenter fortement dans un proche avenir, notamment dans le secteur financier et bancaire.
>>Renforcement de la coopération avec la République de Corée dans la finance
>>La R. de Corée et le Vietnam renforcent leur coopération dans les finances

Dans un atelier de Samsung à Thai Nguyên (Nord). 
Photo: Hoàng Nguyên/VNA/CVN

Selon le Département de l’investissement étranger du ministère du Plan et de l'Investissement, le Vietnam a attiré jusqu'à présent 319,9 milliards de dollars de fonds enregistrés, dont 59 milliards investis par la République de Corée, soit 18,4% du total.

Lors des trois premiers mois de 2018, le pays  a comptabilisé 5,8 milliards de dollars, dont 1,84 milliard d’IDE sud-coréens. Avec ce résultat, la République de Corée est en tête de la liste des 76 pays et territoires investissant au Vietnam au premier trimestre.

Beaucoup de grands groupes sud-coréens ont choisi le Vietnam tels que Samsung, LG, Lotte, Hyosung, Doosan...

L'un d'eux est le géant de l’électronique Samsung. Entré au Vietnam en 1994, après plus de 20 ans d'activité, Samsung est devenu le premier investisseur étranger avec de nombreuses usines de téléphones et de composants électriques, situées à Bac Ninh, Thai Nguyên, Hô Chi Minh-Ville, et son centre R&D à Hanoï d’un investissement total de 300 millions de dollars. Le montant total des investissements de Samsung au Vietnam atteint plus de 10 milliards de dollars.

Selon le Professeur Nguyên Mai, président de l'Association des entreprises d’investissement étrangères, les projets de Samsung au Vietnam sont décaissés très rapidement et efficacement, contribuant positivement à la croissance économique, aux exportations et à la création d’emplois. Il est prévu que d'ici 2020, Samsung investira environ 17 milliards de dollars au Vietnam.

Beaucoup de grands groupes sud-coréens ont choisi le Vietnam pour investir.
Photo : ICT/CVN

Outre Samsung, le groupe LG a également accordé une attention particulière au marché vietnamien. Présent dans le pays  depuis 1995, LG n'a cessé d’y élargir ses activités. Il y a investi environ 2 milliards de dollars. Plus récemment, LG a versé 501 millions de dollars supplémentaires pour le projet LG Innitek Hai Phong.

Concernant Hyosung, qui a investi environ 3 milliards de dollars au Vietnam, son président Cho Hyun Joon a déclaré que le groupe porterait ses investissements à 6 milliards de dollars d'ici 2020.

De nombreuses opportunités à saisir

Les experts économiques prévoient qu’il y aura une nouvelle vague d'investissements sud-coréens au Vietnam.

S'exprimant lors d’un récent séminaire à Hanoï, JongKu Choi, président de la Commission sud-coréenne des services financiers, a déclaré que le gouvernement sud-coréen attache une grande importance à la coopération avec les pays de l'ASEAN, dont le Vietnam, notamment dans le secteur financier et bancaire.

Afin de créer un bon cadre juridique de coopération  avec le Vietnam, récemment, Lê Minh Hung, gouverneur de la Banque d'État du Vietnam, et JongKu Choi, ont signé un mémorandum d'accord sur la coopération dans la réforme financière.  Cela permettra d’ouvrir une grande opportunité pour les investissements de la République de Corée dans ce secteur, selon les experts.

On dénombre actuellement dix grandes banques sud-coréennes au Vietnam, dont Shinhan qui est l'une des banques étrangères les plus développées au Vietnam.

Toujours selon les experts, le secteur financier et bancaire du Vietnam est attrayant pour les investisseurs sud-coréens en raison de la forte croissance économique du pays. En outre, la croissance du crédit est également très appréciée avec 18% en 2017 et environ 17% prévus cette année.

Outre ces facteurs, JongKu Choi a souligné que 150 000 Sud-coréens vivent et travaillent au Vietnam, ce qui constitue pour les investisseurs sud-coréens une raison supplémentaire de choisir le Vietnam.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.