12/12/2018 22:38
Un colloque consacré à l’atténuation des risques dans le contexte de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a eu lieu le 12 décembre à Hô Chi Minh-Ville.
>>Guerre commerciale sino-américaine: quels impacts sur le Vietnam?
>>Commerce Vietnam-États-Unis: opportunités et défis
>>Guerre commerciale Chine - États-Unis: le Vietnam souffrira si la crise dure

Dinh Ngoc Thang, directeur du Département douanier de Hô Chi Minh-Ville, prend la parole lors du colloque, le 12 décembre. Photo: Xuân Anh/VNA/CVN

Le colloque consacré à l’atténuation des risques dans le contexte de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine  a été organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), en coopération avec le Département douanier de Hô Chi Minh-Ville.

Lors du colloque, Dinh Ngoc Thang, directeur du Département douanier de Hô Chi Minh-Ville, a affirmé que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine pourraient apporter aux entreprises vietnamiennes des opportunités en termes d’accès au marché américain dans le court terme, mais aussi des risques. Selon lui, des entreprises chinoises pourraient profiter du Vietnam pour commettre des fraudes sur l’origine de leurs produits et éviter les taxes américaines.

Trân Ngoc Liêm, vice-directeur de l’antenne de VCCI à Hô Chi Minh-Ville, a indiqué que la guerre commerciale sino-américaine produirait un grand impact sur l’économie vietnamienne, car la Chine était le premier importateur de matières premières vietnamiennes et les États-Unis, le premier débouché de produits vietnamiens. Il a en outre constaté que la gamme de produits exportés du Vietnam vers les États-Unis était presque similaire à celle de la Chine vers ce marché. Par conséquent, les entreprises vietnamiennes ont actuellement l’opportunité de remplacer des fournisseurs chinois sur le marché américain.

De son côté, Robert Thommen, représentant du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (U.S. Customs and Border Protection), a affirmé que son pays avait renforcé la gestion pour éviter les fraudes sur l’origine des produits. Il a appelé les entreprises vietnamiennes à respecter les critères et normes sur l’origine des produits afin de maintenir les bonnes relations commerciales avec le marché américain à long terme.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.