22/06/2018 18:31
>>L'Indonésie renforce la sécurité de 13 aéroports après les attentats de Surabaya
>>Indonésie: 13 morts dans des attaques suicide commises par une même famille

Un extrémiste islamiste a été condamné vendredi 22 juin à la peine de mort en Indonésie pour avoir ordonné les attentats-suicide à Jakarta en 2016, premières attaques meurtrières revendiquées par le groupe État islamique (EI) en Asie du Sud-Est. Le prédicateur Aman Addurrahman a été "reconnu coupable d'avoir commis un acte de violence terroriste (et) condamné à la peine de mort", a déclaré le président du tribunal, Akhmad Zaini, lors du prononcé du jugement, en présence de policiers lourdement armés déployés dans la salle et à l'extérieur. Le juge a ajouté que l'extrémiste islamiste était impliqué dans d'autres attaques. Aman Abdurrahman est considéré comme le chef de facto de tous les partisans de l'EI en Indonésie et il est le leader spirituel du mouvement extrémiste islamiste Jamaah Ansharut Daulah (JAD). Le prédicateur communique avec les dirigeants de l'EI et est le principal traducteur de sa propagande en Indonésie, selon des experts.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

Pour édifier un environnement touristique sans tabac La 6e conférence des pays de l’ASEAN sur l’édification des villes sans tabac a été organisée mardi 20 novembre dans la ville de Hôi An, province de Quang Nam (Centre). Elle était placée sous les auspices du ministère vietnamien de la Santé et de l’Organisation mondiale de la santé au Pacifique occidental.