17/08/2018 20:24
Un an après les attentats de Catalogne qui ont fait 16 morts, Barcelone rend hommage aux victimes vendredi 17 août en présence du roi Felipe VI près des Ramblas, avenue emblématique de la ville frappée par cette tragédie.
>>Attentats en Catalogne : deux arrestations au Maroc
>>"Sans peur" : Barcelone manifeste neuf jours après l'attentat des Ramblas

Les passants déposent des fleurs en hommage aux victimes de l'attaque des Ramblas à Barcelone, le 16 août. Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous n'avons pas renoncé à nos valeurs et à nos convictions qui, un an après, sont plus fortes que jamais. Nous sommes et nous serons une ville de paix, une ville courageuse qui oppose l'amour à la terreur", a déclaré jeudi 16 août, à la veille de l'hommage, la maire de Barcelone, Ada Colau, les yeux remplis de larmes au moment d'égrener le nom des victimes.

Prévue à 10h30 (08h30 GMT) sur la Place de Catalogne en haut des Ramblas, la cérémonie - à laquelle participeront des proches des victimes et les principales autorités du pays dont le roi et le chef du gouvernement Pedro Sanchez - sera solennelle et sans discours.

Avant cette cérémonie, des fleurs seront déposées sur la mosaïque de l'artiste barcelonais Joan Miró au centre des Ramblas. Là où s'est achevée le parcours meurtrier de la camionnette de Younes Abouyaaqoub sur la célèbre avenue.

À 16h30, le 17 août 2017, ce Marocain de 22 ans s'est lancé au volant du véhicule sur l'artère, tuant 14 personnes dont un Australien de sept ans et un Espagnol de trois ans, et en blessant plus de 100, avant d'abandonner la camionnette.

Disparaissant dans la cohue d'un marché, il vole une voiture dont il tue le conducteur et sera abattu par la police après quatre jours de cavale, non loin de Barcelone.

Ce double attentat a été revendiqué par le groupe jihadiste État islamique. Mais les enquêteurs ont cherché en vain jusqu'à présent des liens entre la cellule née à Ripoll au pied des Pyrénées catalanes, où un imam a radicalisé une dizaine de jeunes d'origine marocaine, et des responsables à l'étranger.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.