20/03/2016 17:12
Un attentat suicide survenu le 19 mars dans le cœur touristique d’Istanbul a tué au moins quatre personnes et en a blessé 36 autres. Le kamikaze a également été tué.
>>Un nouvel attentat fait 34 morts au cœur de la capitale Ankara
>>Le groupe kurde TAK revendique l'attaque à la voiture piégée d'Ankara
>>Au moins 28 morts dans un attentat à la voiture piégée à Ankara

La police turque et les secours sur la scène de l'attentat suicide, le 19 mars 2016, à Istanbul.
Photo : AFP/VNA/CVN

Un nouvel attentat suicide a tué au moins quatre touristes étrangers et fait une trentaine de blessés le 19 mars sur une célèbre avenue touristique d'Istanbul, dernière d'une série sans précédent d'attaques meurtrières qui secouent la Turquie depuis l'été.

Six jours après un attentat revendiqué par un groupe kurde qui a tué 35 personnes à Ankara, un "kamikaze" s'est fait exploser en fin de matinée sur l'avenue Istiklal, artère piétonne et commerçante sur la rive européenne de la plus grande ville du pays, empruntée quotidiennement par des centaines de milliers de personnes.

Selon le dernier bilan turc, l'attentat a fait quatre morts - trois Israéliens et un Iranien - et 36 blessés, parmi lesquels d'autres Israéliens, deux Irlandais, un Islandais, un Iranien, un Allemand et un citoyen de Dubaï.

Selon la presse proche du gouvernement islamo-conservateur turc, l'auteur de l'attaque a été identifié comme Savas Yildiz, 33 ans, un Turc présenté comme un combattant du groupe État islamique (EI). Les autorités n'ont pas confirmé.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.