13/08/2017 18:11
Au moins 15 personnes, dont sept civils, sont mortes et 32 autres ont été blessées dans un attentat samedi soir 12 août au Baloutchistan, province instable du Sud-Ouest du Pakistan, revendiqué par le groupe État islamique.
>>Cameroun : huit civils tués dans un attentat suicide dans l'Extrême-Nord
>>Australie : un responsable de l'EI derrière le projet d'attentat

Un volontaire achemine une civière sur le lieu d'un attentat à Quetta, dans le Sud-Ouest du Pakistan le 12 août 2017.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'attaque visait un véhicule militaire et a été menée au moyen "d'explosifs incendiaires", provoquant un incendie d'autres voitures à proximité, a indiqué un porte-parole de l'armée.

La déflagration s'est produite à un arrêt de bus à Quetta, la capitale provinciale.

Le groupe État islamique-Khorasan - appellation de la branche locale de l'EI en Afghanistan et au Pakistan - a revendiqué l'attaque dans un communiqué, a rapporté le SITE Intelligence Group, spécialisé dans la surveillance des sites internet islamistes.

Une moto piégée est à l'origine de l'attentat, précise le communiqué. Le groupe était déjà connu pour avoir collaboré avec des militants locaux pakistanais pour d'autres attaques.

Selon le secrétaire aux affaires intérieures de la province, Sarfraz Bugti, les pompiers étaient toujours à l'oeuvre dans la nuit pour stopper l'incendie. Selon lui, la nature de l'explosion n'est pas déterminée et une enquête est en cours.

L'armée s'est déployée sur les lieux et a établi un cordon de sécurité autour du site. Les blessés ont été évacués vers l'hôpital.

Le président Mamnoon Hussain et le chef d'état-major de l'armée pakistanaise Qamar Javed Bajwa ont condamné l'attaque.

Cette explosion intervient deux jours avant le 70e anniversaire de l'indépendance du Pakistan. Le chef de l'armée a dénoncé une entreprise en vue de saper les célébrations. "Notre détermination ne cèdera face à aucune difficulté", a-t-il souligné dans un communiqué. 

Des militants du groupe État islamique et des talibans se sont déjà attaqués à la ville de Quetta dans le passé. Le Baloutchistan, qui borde l'Iran et l'Afghanistan, est une province riche en ressources naturelles mais secouée par une insurrection séparatiste et des violences islamistes.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).