17/06/2019 22:49
Le Kremlin a mis en garde dimanche 16 juin contre des "accusations gratuites" sur l'incident en mer d'Oman où deux pétroliers norvégiens et japonais ont été endommagés jeudi 13 juin dans les attaques, ont rapporté des médias locaux.
Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.
Photo: AFP/VNA/CVN


S'exprimant lors de l'émission "Moscou-Kremlin-Poutine" diffusée sur la chaîne Rossia 1, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a affirmé que la Russie ne peut pas "tenir compte des accusations gratuites dans cette situation", soulignant que "de tels incidents sont capables de saper les fondements de l'économie mondiale", ont ajouté les mêmes sources.

"Nous appelons toujours à donner une appréciation sobre de la situation et à attendre que des données plus ou moins convaincantes apparaissent", a précisé M. Peskov.

Deux pétroliers, l'un norvégien, l'autre japonais, ont été visés jeudi 13 juin par des attaques d'origine indéterminée en mer d'Oman. Selon l'agence officielle iranienne Irna, ces attaques ont eu lieu à moins de 30 milles nautiques des côtes iraniennes.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.