25/10/2021 20:57
>>Dix hommes armés tués par les forces de sécurité dans le Nord-Ouest du Nigeria
>>Nigeria : 11 morts dans un accident de la route
>>Nigeria : le bilan des attaques armées dans le Nord s'élève à 50 morts

Un total de 446 détenus en fuite de la prison de l'État d'Oyo, dans le Sud-Ouest du Nigeria, attaquée vendredi 22 octobre par des assaillants, ont été arrêtés alors que 392 autres sont toujours dans la nature, a affirmé dimanche 24 octobre un responsable de l'État d'Oyo. Vendredi 22 octobre, des hommes "lourdement armés" s'étaient introduits dans le centre pénitentiaire d'Oyo à l'aide de grenades et de dynamite et libéré 837 ou 838 prisonniers, selon des chiffres des autorités. "446 détenus ont été recapturés, il en reste 392 en fuite", a affirmé dimanche 24 octobre le ministre de l'Intérieur Rauf Aregbesola après avoir visité la prison. "Le gouvernement fédéral poursuivra non seulement ceux qui ont attaqué notre établissement, mais aussi ceux qui ont échappé à la détention légale", a-t-il poursuivi. "Vous pouvez courir, mais vous ne pouvez pas vous cacher. Nous vous repêcherons", a-t-il insisté, ajoutant que des "détails" sur les détenus seraient publiés dans les médias. Au total, 837 détenus se sont échappés de la prison, avait expliqué samedi 23 octobre le porte-parole de l'administration pénitentiaire Olanrewaju Anjorin.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.