22/09/2015 16:48
La police thaïlandaise mène une enquête rigoureuse sur l’attaque de bateaux de pêche vietnamiens par un navire thaïlandais qui a fait un mort et deux blessés parmi l'équipage vietnamien, selon le général thaïlandais Apichart Suribunya.
Lors d’une rencontre le 21 septembre avec le ministre conseiller de l’ambassade du Vietnam, Pham Thanh Nam, le général Apichart Suribunya, directeur des Affaires internationales de la Police royale et d’Interpol Thaïlande, a indiqué que le commandement de la police thaïlandaise étudiait un rapport de la police maritime et comptait créer un groupe spécial pour investiguer dans cette affaire.

Le ministre conseiller de l’ambassade du Vietnam, Pham Thanh Nam (droite), a eu le 21 septembre une rencontre avec le général Apichart Suribunya, directeur des Affaires internationales de la Police royale et d’Interpol Thaïlande.
Photo : DSQ/CVN

Le général Apichart Suribunya a assuré que le gouvernement thaïlandais poursuivra l’enquête jusqu’au bout et de manière transparente, et que les personnes impliquées, si elles étaient jugées coupables, seraient sévèrement sanctionnées. La Thaïlande informera le plus tôt possible le gouvernement vietnamien de l'évolution et des résultats de l’enquête, a-t-il affirmé.

Le ministre conseiller de l’ambassade du Vietnam en Thaïlande, Pham Thanh Nam, s’est déclaré profondément préoccupé par cette affaire. Il a affirmé protester contre le recours à la force par la partie thaïlandaise qui, selon lui, est une violation du droit international. Il a demandé à la Thaïlande d’enquêter rapidement sur cette affaire pour une définition claire des responsabilités et la prise de sanctions sévères contre les personnes impliquées. Il a également appelé la Thaïlande à ne pas laisser se reproduire d'évènements similaires.

Photo : VNA/CVN

Le 17 septembre, le Département des affaires consulaires du ministère vietnamien des Affaires étrangères a adressé une note diplomatique demandant à la Thaïlande de traiter cette affaire et de sanctionner sévèrement les personnes impliquées. Le même jour, le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Lê Hai Binh a demandé à ce que la Thaïlande diligente rapidement une enquête et condamne les individus impliqués.

"En toutes circonstances, le Vietnam condamne vigoureusement les traitements inhumains, le recours à la force ou la menace d’y recourir à l’égard des pêcheurs vietnamiens. Outre l'instruction du dossier et le jugement des personnes concernées, la Thaïlande doit indemniser les victimes, proches et les pertes matérielles des pêcheurs vietnamiens, et de ne pas laisser se reproduire de pareils incidents afin de ne pas porter préjudice au partenariat stratégique développé par les deux pays", a dit le porte-parole Lê Hai Binh.
 
Selon les organismes compétents vietnamiens, le 11 septembre, plusieurs bateaux de pêche de la province de Kiên Giang (Sud) opérant illégalement dans la zone maritime thaïlandaise ont été pourchassés et attaqués avec des armes par un bateau thaïlandais. Un pêcheur vietnamien a été tué, et deux autres blessés.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.