08/03/2019 10:36
Une attaque au mortier visant une cérémonie à laquelle participaient de nombreux politiciens afghans de haut rang a fait au moins trois morts jeudi 7 mars à Kaboul, selon des sources officielles.
>>Au moins 16 morts dans l'attaque dans l'Est de l'Afghanistan
>>Afghanistan: une attaque fait deux morts et deux blessés 

Une victime est évacuée vers un hôpital après après une attaque au mortier contre un rassemblement politique le 7 mars à Kaboul. Photo: AFP/VNA/CVN

L'attaque a été revendiquée par l'organisation État islamique (EI).

Le 24e anniversaire de la mort du leader chiite hazara Abdul Ali Mazari, commémoré dans une enceinte à l'air libre à l'est de Kaboul, était retransmis en direct par les télévisions afghanes quand une explosion a retenti.

L'ancien président de l'assemblée nationale, Mohammad Younus Qanooni, alors sur scène, a tenté de rassurer l'audience: "Restez calmes, la zone de l'explosion est éloignée de nous".

Mais immédiatement, une seconde explosion, plus forte, a résonné, provoquant un mouvement de foule dans un concert de cris.

"Je demande à nos concitoyens de rester calmes. L'attaque au mortier est loin de notre rassemblement", a lancé une seconde voix au microphone alors que des tirs d'armes automatiques étaient perceptibles.

La retransmission en direct s'est ensuite interrompue.

"Heureusement, aucun obus de mortier n'a atteint le rassemblement", s'est réjoui le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi.

Il a précisé que l'attaque avait été lancée à partir d'un immeuble proche que la police a pris d'assaut, tuant deux assaillants et arrêtant "le principal suspect".

Une source sécuritaire a indiqué à l'AFP qu'au moins 12 obus avaient été tirés, certains touchant des habitations proches.

L'attaque a été revendiquée par l'État islamique (EI) sur son site internet de propagande Amaq.

L'EI avait revendiqué par le passé de nombreuses attaques contre la communauté chiite, visant notamment des mosquées.

Mais le groupe radical islamiste ne s'était pas manifesté ces derniers mois, les talibans et les forces afghanes et américaines ciblant leur bastion de plus en plus réduit dans l'est de l'Afghanistan, près de la frontière pakistanaise.

Le bilan en fin de journée était de trois morts et 32 blessés, dont une femme et trois enfants.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.