14/02/2019 19:40
Gaël Monfils, 33e joueur mondial, s'est qualifié pour les quarts de finale du tournoi ATP de Rotterdam en battant l'Italien Andreas Seppi (40e) 4-6, 6-1, 6-3, mercredi 13 février, alors que Jo-Wilfried Tsonga, vainqueur à Montpellier, n'a cédé que cinq jeux pour atteindre, lui, le deuxième tour.
>>Tennis: Monfils passe, Simon cède au 1er tour à Rotterdam
>>ATP: Tsonga oublie 2018 et s'impose à Montpellier

Le Français Gaël Monfils contre le Belge David Goffin au tournoi de Rotterdam, le 12 février.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Je suis resté agressif tout au long du match. Andreas Seppi était un peu moins bien au début du second set alors que j'ai continué à le faire reculer", a analysé Monfils, finaliste de l'édition 2016.

Le N°4 français sera opposé au vainqueur du match entre le Kazakh Mikhail Kukushkin (53e) et le Bosnien Damir Dzumhur (56e), qui a surpris le Grec Stefanos Tsitsipas, 12e mondial et récent demi-finaliste de l'Open d'Australie, au premier tour.

En fin d'après-midi, Jo-Wilfried Tsonga, a confirmé sa bonne forme après son titre à Montpellier, dimanche 10 février. Il a sèchement battu l'Italien Thomas Fabbiano 6-1, 6-4.

Tsonga, âgé de 33 ans et tenant du titre à Rotterdam, n'a mis que 66 minutes pour écarter Fabbiano (N°86) grâce à un excellent service (12 aces et 85% de points sur la première balle). Comme il a été également supérieur à son adversaire, la partie, à sens unique, s'est donc rapidement terminée en sa faveur.

Au prochain tour, Tsonga, passé de la 210e place à la 140e après son titre à Montpellier, devra reproduire le même jeu précis et efficace face au Néerlandais Talon Griekspoor, seulement 211e mondial certes, mais qui a fait tomber le Russe Karen Khachanov, 11e, en trois sets 3-6, 6-3, 6-2.

Enfin, Jeremy Chardy (N°35) a été éliminé dès son entrée en lice, logiquement battu par Daniil Medvedev (N°16), 7-6 (7/2), 6-2. Le Russe, couronné à Sofia dimanche 10 février, avait sorti Monfils en demi-finale.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.