15/05/2022 17:13
Le Suédois Armand Duplantis, recordman du monde du saut à la perche avec 6,20 m franchis en mars, a sauté à 6,02 m pour s'imposer lors du premier rendez-vous de la Ligue de diamant à Doha (Qatar) samedi 14 mai.

>>Athlétisme : premiers sprints gagnants pour Lyles et Thomas à Doha, la perche reportée
>>Athlétisme : Semenya impressionnante à Doha
 

Armand Duplantis, déjà sacré en salle aux Mondiaux de Belgrade le 20 mars 2022, a encore triomphé au meeting de Doha. Photo : AFP/VNA/CVN


Initialement programmée vendredi soir 13 mai dans le stade du Qatar Sports Club, l'épreuve avait été reportée à cause du vent et s'est finalement tenue en intérieur à l'Aspire Dome.

Duplantis a réussi ses premiers sauts à 5,61 m, 5,81 m et 6,02 m, avant d'échouer à trois reprises à 6,12 m.

"Ça a été une journée folle mais je suis content qu'on ait pu sauter à l'intérieur plutôt que dehors, au vu des conditions hier, a commenté le Suédois. Mes jambes auraient pu être plus légères sur la piste mais, en dehors de ça, j'ai l'impression d'avoir fait un bon concours".

Le report aurait-il pesé dans ses performances ? "De manière générale, je me sens dans la meilleure forme que j'ai jamais eue, donc ça a probablement quelque chose à voir avec ça", répond-t-il.

L'athlète de 22 ans a devancé l'Américain KC Lightfoot, le Belge Ben Broeders et le vice-champion olympique américain Chistopher Nilsen (5,71 m).

Les frères français Valentin et Renaud Lavillenie se sont classés 5e et 6e, à 5,71 m et 5,61 m respectivement.

"Une première compét' d'été en salle, c'est atypique, s'est amusé le premier. On a sauvé les meubles en sautant à l'intérieur parce que c'était impossible hier. Il faut être réaliste".

"Par contre, je pense qu'on a tous laissé des plumes hier parce qu'on a quand même fait un vrai échauffement. Mentalement, c'était relativement dur parce que, le peu qu'on ait sauté, on était à 200% pour y arriver", analyse-t-il. "Donc un peu fatigué aujourd'hui mais j'ai fait trois concours dans ma vie à Doha et j'ai fait trois fois (5 m) 70, donc je reviendrai !".

Pour Renaud Lavillenie, ça n'est "pas aussi bien qu'espéré". "J'ai pas mal de frustration parce que je m'attendais au moins à faire (5 m) 70, mais je me suis vite pas senti à mon aise, pas inspiré par le butoir et tout, et j'avais les jambes qui ne répondaient pas vraiment comme ça aurait dû", explique-t-il.

Avant de relativiser "entre la dépense d'énergie qu'on a eue hier", la première de la saison estivale qui est "toujours un peu particulière" et "cette salle qui ne (lui) a jamais réussi".

Champion olympique (2021), champion du monde en salle (2022) et d'Europe en plein air (2018) ainsi qu'en salle (2021), Duplantis tentera cet été à Eugene, aux États-Unis, de s'emparer de la médaille d'or aux Mondiaux en plein air (15-24 juillet), la seule qui manque à son palmarès.

Le prochain meeting de la Ligue de diamant est programmé à Birmingham (Royaume-Uni) le 21 mai.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Forte hausse des arrivées internationales au premier semestre En juin, le Vietnam a comptabilisé 236.700 arrivées internationales, soit une hausse de 36,8% sur un mois et de 32,9 fois par rapport à la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.