30/06/2022 17:42
Freiné dans sa préparation par une blessure, le champion olympique italien du 100 m Marcell Jacobs cherche à retrouver du rythme avec des confrontations de haut niveau notamment jeudi 30 juin (19h00) à Stockholm, à un peu plus de deux semaines des Mondiaux de Eugene (15-24 juillet).
>>Athlétisme : Thompson-Herah battue par Jackson à Rome
>>Jacobs renoue avec le 100 m sans affoler le chrono
>>Athlétisme : Jacobs le récidiviste, Samba-Mayela nouvelle étoile bleue

L'Italien Marcell Jacobs après avoir remporté la finale du 100 m masculin lors des Championnats italiens d'athlétisme à Rieti, le 25 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Je vais bien mieux. J'étais stressé avant ma reprise sur la piste, mais désormais je peux me concentrer sur les Championnats du monde, mon grand objectif, et j'espère atteindre la meilleure forme possible en deux semaines".

Jacobs s'est voulu rassurant mercredi 29 juin lors de la conférence de presse du meeting de Ligue de diamant de Stockholm, sa première et dernière compétition de niveau international avant le grand rendez-vous de l'été américain.

L'Italien s'est fait peur, ainsi qu'à ses supporters, avec une élongation à une cuisse survenue mi-mai, qui a largement perturbé sa montée en puissance. "La blessure est survenue à un moment crucial de ma saison et a ruiné tous mes plans. Désormais il est important pour moi de disputer un maximum de courses pour retrouver les automatismes de la compétition avant Eugene", a indiqué l'athlète de 27 ans.

"Un ami"

Après être devenu champion olympique du 100 m et du 4x100 m à la surprise générale l'été dernier à Tokyo, Jacobs avait étendu sa domination à la salle cet hiver avec un titre de champion du monde du 60 m, et était très attendu cet été.

Après sa rentrée à Savone le 18 mai (9 sec 99 puis 10 sec 04), Jacobs s'était blessé et n'a pu reprendre l'entraînement que mi-juin, puis la compétition le week-end dernier à Rieti, où il a conquis le titre de champion d'Italie en 10 sec 12.

"Je m'envole pour un dernier stage d'entraînement en Oregon directement après Stockholm. Et j'envisage de disputer une autre compétition là-bas, nous déciderons sur place", a révélé le recordman d'Europe de la ligne droite (9 sec 80).

Jacobs cherche du rythme avant d'être de nouveau confronté aux meilleurs sprinteurs américains, et notamment à son dauphin olympique Fred Kerley, éblouissant aux Trials US la semaine dernière avec son titre sur 100 m en 9 sec 76, meilleure performance mondiale de la saison.

"Fred est un ami. J'ai hâte de courir contre lui et de me confronter aux meilleurs", a lancé Jacobs, qui avait manqué une première confrontation avec son rival début mai à cause de problèmes intestinaux avant le meeting de Nairobi.

À Stockholm, le tatoué italien retrouve notamment le Sud-Africain Akani Simbine, 4e des derniers JO, et l'Européen le plus rapide de la saison avec le Britannique Reece Prescod (9 sec 93 fin mai à Ostrava).

Jacobs tient là une bonne occasion de réparer une anomalie : il n'a encore jamais gagné lors d'un meeting de Ligue de diamant dans sa carrière.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï