12/11/2017 21:14
Une conférence sur l’application de la médecine fondée sur les données probantes (EBM) dans les soins pharmaceutiques de première ligne a eu lieu les 11 et 12 novembre à l’Université de pharmacie de Hanoï, avec la participation d’experts pharmaceutiques.

>>Les fêtes officielles de Wallonie-Bruxelles célébrées à Hanoï
>>Rendez-vous au 2e Festival international du film d’amour de Mons à Hanoï
>>Documentaire : le réalisateur belge Thierry Michel anime une formation à Hanoï
 

 
Discours inaugural du Professeur Nguyên Thanh Binh, directeur de l’Université de pharmacie de Hanoï.


Il s’agit de l’un des six ateliers organisés dans le cadre du projet 9C, intitulé «Renforcement de la capacité des enseignants et des pharmaciens-formateurs en pratique pharmaceutique de première ligne», sponsorisé par la Délégation Wallonie-Bruxelles au Vietnam et consacré aux enseignants des établissements universitaires qui ont en charge la formation des pharmaciens cliniques, pharmaciens communautaires et médecins à la famille liés à la formation de pratique pharmaceutique en première ligne.

«L’atelier est le fruit d’une coopération entre notre établissement et l’Université de Liège. Nous voudrions également adresser nos sincères remerciements aux professeurs belges, en particulier les soutiens inestimables de la Délégation Wallonie-Bruxelles au Vietnam au cours de l’organisation des ateliers professionnels et de la formation des pharmaciens du Vietnam», a confié le Prof.-Docteur Nguyên Thanh Binh, directeur de l’Université de Pharmacie de Hanoï, dans son discours inaugural.

Thierry VAN HEES, professeur de l’Université de Liège, a partagé ses expériences dans l’enseignement de l’EBM dans le système de formation pharmaceutique en Belgique, puis insisté sur l’approche de la pharmacie fondée sur les données probantes en partant des notions de l’EBM. «Les pharmaciens jouent un rôle important dans les soins de première ligne. Aussi ce projet vise-t-il à renforcer les compétences des enseignants, des pharmaciens-formateurs dans les soins de première ligne. Nous allons organiser 6 ateliers jusqu’en 2018. Les deux qui restent aborderons le traitement et le soin pharmaceutique des maladies chroniques».
 

 
Le Professeur Thierry VAN HEES de l’Université de Liège (Belgique) partage des expériences pédagogiques dans l’enseignement de l’EBM. 


Le Professeur Thierry et ses deux collègues, le Professeur Koen Boussery et Géraldine Paulus, ont présenté des cas précis de pédagogie médicale ainsi que des expériences dans la pharmacie communautaire.

Des intervenants venus de l’Université de pharmacie de Hanoï ont présenté l’application de l’EBM dans diverses activités pédagogiques médicales au niveau de la pharmacie clinique et de la gestion pharmaceutique. L’atelier de deux jours s’est clôturé par un rapport de la doctorante Nguyên Thi Phuong Thuy de l’Université de pharmacie de Hanoï, suite à son stage au Centre hospitalier universitaire de Liège.

Le projet 9C a pour but d’améliorer l’efficacité de l’usage des médicaments au Vietnam pour suivre les principes liés à la pharmacie communautaire, aux soins pharmaceutiques et aux usages des médicaments basés sur les preuves, à travers le renforcement de la capacité des enseignants et des pharmaciens formateurs en pratique pharmaceutique de première ligne. Les activités principales de ce projet concernent les programmes de formation de pratique pharmaceutique en première ligne, le soin pharmaceutique, la consultation de l’usage des médicaments, la communication avec les patients.

Texte et photos : Hông Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.