18/06/2019 16:19
"Garantir la sécurité des dossiers de santé électroniques demeure une exigence absolue", a affirmé Trân Quy Tuong, chef du Département des technologies de l’information, lors de la conférence "Promouvoir la mise en œuvre des dossiers de santé électroniques", organisée par le ministère de la Santé lundi 17 juin à Hô Chi Minh-Ville.
>>L’intelligence artificielle révolutionne la médecine
>>Importance de se connecter au réseau national des données pharmaceutiques

Le vice-ministre de la santé, Nguyên Truong Son a donné un certain nombre de directives lors de cet événement.

Trân Quy Tuong a indiqué que si de nombreuses localités étaient très enthousiastes d'appliquer des logiciels de gestion des dossiers de santé électroniques (DES), il restait cependant encore des failles pour assurer une sécurité optimales des dossiers des patients.

Plus précisément, certains établissements médicaux ne disposent pas de serveurs et certains services n’ont pas de département de stockage des données. Des serveurs ont ainsi dû être loués auprès de prestataires de services,  avec comme conséquences  des risques en matière de sauvegarde des informations.

Actuellement, il n’existe aucune réglementation en vigueur en matière d’engagement des prestataires de services  auprès des établissements de santé afin d’assurer la sécurité de l’information.

Selon le vice-ministre de la Santé, Nguyên Truong Son, le secteur de la santé met en chantier le système de santé intelligent en se basant sur une plate-forme de gestion intelligente. L’objectif est que plus de 90% de la population d'ici 2025 dispose de DES. Pour y parvenir, le ministère a dirigé la mise en œuvre des dossiers de santé électroniques dans le pays. Il a approuvé le plan de déploiement des technologies de l'information dans les dispensaires des communes et quartiers pour la période 2018-2020.

Le Département des technologies de l'information (ministère de la Santé) est chargé de concevoir le logiciel ad hoc. À partir de juillet 2019, les dossiers électroniques seront déployés à l'échelle nationale.

Selon le Département des technologies de l'information, ce logiciel   a été appliqué dès juin 2018, avec  Bà Ria - Vung Tàu et de Nghê An comme provinces pionnières. Selon Trân Quy Tuong, ces localités s'intéressent beaucoup à ce logiciel.

Le dit département a mis au point un logiciel aux normes internationales pouvant être applicable à l’échelle nationale après l’évaluation du Conseil d’accréditation du ministère de la Santé.

Lors de la conférence, les localités ont proposé au ministère de la Santé l’édification de codes d'identification médicale et de normes logicielles communes permettant une compatibilité entre logiciels conçus par des compagnies différentes. En outre, les réglementations institutionnelles sur la gestion et la sécurité des informations demeurent nécessaires.

Texte et photo: Quang Châu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

L’hébergement homestay en plein boum au Vietnam Le service homestay se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les voyageurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.