06/05/2020 19:55
La Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a discuté, lors de la 17e session ouverte mercredi 6 mai, de la Loi sur les travailleurs vietnamiens à l’étranger sous contrat (amendée) et de l'examen de la ratification de l’Accord de libre-échange Union européenne - Vietnam (EVFTA).
>>Une commission de l'AN supervise la lutte contre l’épidémie de COVID-19
>>Poursuite des procédures nécessaires à l’entrée en vigueur de l’EVFTA

Vue de la session virtuelle de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, le 6 mai.
Photo : QH/CVN

La Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a également examiné l’incorporation dans la Convention N°105 de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur l’abolition du travail forcé ainsi que le rapport du gouvernement sur le déploiement des politiques de sécurité sociale et la gestion de l’utilisation du fonds à cet égard en 2019.

Lors de la réunion, il a été affirmé que la législation sur les travailleurs vietnamiens embauchés pour travailler à l’étranger reflète les droits, devoirs et responsabilités des employés et des employeurs et des organismes concernés.

Les membres de la commission ont convenu que l’envoi de travailleurs à l’étranger contribue à réduire la pauvreté, et ont souligné qu’il importait que les pays d’accueil  soient en sécurité et aient un niveau élevé de développement scientifique et technologique.

S’exprimant lors de la réunion, le vice-président permanent de la Commission, Bui Sy Loi, a souligné que les travailleurs vietnamiens à l’étranger doivent démontrer un niveau professionnel et une connaissance de la culture nationale.

Evoquant la période actuelle considérée comme "l’âge d’or démographique", il a souligné qu’il était également essentiel de veiller à assurer la main-d’œuvre dans le pays.

De son côté, le ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, a fait remarquer que la tendance actuelle est de former les travailleurs dans les centres de formation professionnelle et de tisser des liens entre les centres de formation professionnelle et les entreprises.

Lors de la vérification de la ratification de l’Accord de libre-échange avec l’Union européenne (EVFTA), les législateurs ont proposé que l’exécutif consacre plus d’efforts à analyser les impacts négatifs et positifs du pacte sur la garantie des emplois, la protection sociale et d’autres questions juridiques.

En ce qui concerne la Convention N°105 sur l’abolition du travail forcé, ils ont noté que la participation du Vietnam à cette convention témoignera de la politique étrangère d’intégration internationale du Parti et de l’État vietnamiens ainsi que de l’engagement ferme du Vietnam en tant que membre de l’OIT.

D’autre part, elle contribuera à garantir les droits légitimes des travailleurs et également un environnement stable afin de favoriser l’augmentation de la productivité, ce qui créera des conditions optimales d’accès au marché international.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est pour relancer le tourisme "Avec une population de plus de 97 millions d'habitants et une classe moyenne en croissance, le Vietnam a un grand potentiel sur le marché du tourisme intérieur", a déclaré Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, selon The Straits Times.