29/05/2021 16:26
>>Adoption d'un projet de loi pour améliorer la sécurité du Capitole
>>Aux États-Unis, 2,5 millions de chômeurs bientôt sans revenus
>>Un policier tué dans une nouvelle attaque contre le Capitole à Washington

Des manifestants pro-Trump forçant l'entrée du vénérable Capitole, les élus fuyant l'arrivée des émeutiers, des membres armés de la sécurité tentant de protéger l'hémicycle et plusieurs morts... Malgré le profond traumatisme provoqué par le violent assaut du siège du pouvoir parlementaire américain, démocrates et républicains n'ont pas pu parvenir vendredi à un consensus sur une commission d'enquête indépendante. Un échec symbole des profondes divisions qui tiraillent toujours les Etats-Unis près de cinq mois après l'attaque du 6 janvier, et de la profonde influence qu'exerce encore l'ex-président républicain sur son camp. "Les Américains sont plus enclins à se rassembler, selon moi, que le Congrès et les élus", a déclaré Joe Biden vendredi 28 mai. Il fallait dix voix républicaines ajoutées aux 50 démocrates pour franchir un vote de procédure et parvenir ensuite au vote final sur sa création, déjà approuvée par la Chambre des représentants. Seuls six républicains ont voté pour. Les autres, derrière leur chef de file au Sénat Mitch McConnell, voyaient dans cette commission un "exercice purement politique" qui n'ajouterait rien aux enquêtes de police déjà en cours, avec près de 450 arrestations. Le 19 mai, seuls 35 des 211 républicains de la Chambre des représentants avaient voté pour.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le temple Xa Tac, un lieu sacré à Quang Ninh Situé sur les rives de la rivière Ka Long, ville de Mong Cai, province septentrionale de Quang Ninh, le temple Xa Tac est un site attirant de plus en plus de pèlerins.