25/01/2020 00:00
À l’occasion du Nouvel An lunaire qui coïncide avec le 90e anniversaire de la fondation du Parti communiste du Vietnam (PCV), le secrétaire général du PCV et président de la République, Nguyên Phu Trong, a accordé à l’Agence Vietnamienne d’Information une interview sur l’aspiration à un avenir radieux du Parti et du peuple, pour un pays de paix et de prospérité.
>>Nguyên Phu Trong honore la fidélité des membres du Parti
>>L’économie est une première priorité du gouvernement en 2020

Le secrétaire général du PCV et président de la République, Nguyên Phu Trong.         Photo : Tri Dung/VNA/CVN

Dans l’atmosphère joyeuse du nouveau printemps coïncidant avec le 90e anniversaire de la fondation du PCV, pourriez-vous partager vos réflexions avec les lecteurs ?

Les 90 ans d’existence du Parti ont fait preuve de sa direction judicieuse et lucide, élément décisif de toutes les victoires de la révolution nationale, permettant au Vietnam de réaliser de nombreux exploits. Imprégné de cette réalité, notre Parti ne cesse de se développer, afin d’être de plus en plus digne de son rôle et de sa mission de direction de la révolution, ainsi que de la confiance du peuple.

Sous la direction du Parti, au cours de ces 90 ans, la position et la puissance du Vietnam se sont consolidées. De nombreuses organisations internationales estiment que ce dernier est un pays économiquement et culturellement développé, avec une situation sociopolitique stable et de belles perspectives pour l’avenir.

Toutefois, dans le contexte mondial et national d’aujourd’hui, il existe à la fois des opportunités et des challenges. Donc, il ne faut pas nous reposer sur nos lauriers. Pour bâtir une nation forte et répondre aux aspirations du peuple, notre Parti s’évertue à se perfectionner pour devenir de plus en plus transparent et solide sur le plan tant politique, idéologique, organisationnel que moral. Il cherche toujours à rénover ses méthodes de direction, à renforcer les relations entre le Parti et le peuple, à maintenir et intensifier les caractères révolutionnaire et avant-gardiste du Parti. 

La mission politique prioritaire en 2020 est d’organiser les congrès des comités du Parti de tous échelons en vue du XIIIe Congrès national du PCV. Le peuple s’attend à de nouvelles percées dans le développement national au cours du prochain mandat. Pourriez-vous nous en parler ?

L’organisation des congrès des comités du Parti aux différents échelons est une des tâches importantes à accomplir d’ici la fin de ce mandat. Le XIIIe Congrès national du PCV devrait évaluer le mandat 2016-2021, la Stratégie de développement socio-économique 2011-2020, les 10 ans de mise en œuvre du Programme de complémentarité et de développement 2011. Il s’agit aussi de passer en revue les 35 années de réalisation du processus de Renouveau, de déterminer les orientations du mandat 2021-2026, vision 2030 (100e anniversaire du Parti) et 2045 (100e anniversaire de la fondation de la République socialiste du Vietnam).

Alors, le rapport soumis au XIIIe Congrès national du PCV ne sera pas un rapport annuel mais devra analyser, évaluer les situations actuelle et prochaine, donner des prévisions pour 2030 et 2045. Le document du Congrès du Parti est une orientation politique à suivre et pas seulement à présenter. Il devra être tellement convaincant qu’une fois publié, le peuple aura confiance en la ligne politique du Parti.

Le travail du personnel revêt une signification importante, déterminant non seulement le succès du congrès, mais ayant aussi un impact sur le développement de chaque localité, de chaque unité et de l’ensemble du pays durant tout le mandat. Pour le mener à bien lors des congrès du Parti à tous les échelons, contribuant ainsi à la réussite du XIIIe Congrès national du PCV, quelles sont les questions à souligner ?

Certes, la question qui préoccupe actuellement le Parti et le peuple est le travail du personnel. Il faut faire en sorte de limiter les phénomènes négatifs, promouvoir la solidarité et l’unité, choisir les fonctionnaires compétents et intègres pour les postes de direction et de gestion au sein du Parti et de l’administration.

Plusieurs affaires de corruption ont été mises en lumière et jugées en justice, reflétant la ferme volonté du Parti et de l’État dans la lutte contre ce phénomène. Pourtant, l’opinion publique se demande si cette détermination politique se poursuivra sur le long terme ?

Au cours des prochaines années, le renouveau et le développement du pays entreront dans une nouvelle étape. Le peuple exige que la prévention et la lutte contre la corruption se poursuivent de façon drastique et sévère comme c’est le cas actuellement. Alors, parallèlement à l’élaboration et au perfectionnement en continu des institutions et politiques ainsi qu’à la mise en œuvre des lignes directrices du Parti, nous devrons continuer d’examiner et traiter rigoureusement les affaires de corruption déjà dévoilées et révéler à temps les nouveaux cas.

La lutte contre la corruption est non seulement une exigence de l’édification et de la réorganisation du Parti, mais aussi une condition nécessaire à l’amélioration de l’environnement des affaires et à la promotion de la croissance. La lutte anti-corruption et le perfectionnement institutionnel doivent être deux rails pour que le train de l’économie vietnamienne prenne son essor.

Et comme je l’ai répété à maintes reprises, cette lutte est un combat de longue haleine et compliqué, qui requiert de la persévérance et une grande détermination.

En même temps, il faudra accélérer les enquêtes et le traitement des affaires économiques et de corruption graves et complexes qui préoccupent l’opinion publique. Il est également nécessaire d’améliorer l’efficacité du recouvrement des biens et fonds mal acquis, ainsi que de lutter contre les affaires de corruption dans les organismes à l’échelle locale. Nous sommes résolus à stopper les cadres corrompus, dégénérés, et à attacher de l’importance à l’édification d’un contingent de fonctionnaires vraiment intègres et droits, transparents et courageux.

Un nouveau printemps arrive, apportant aspirations, confiance et nouveau souffle. Souhaitez-vous adresser un message au peuple vietnamien ainsi qu’à nos amis internationaux ?

En 2019, le Vietnam a enregistré une croissance du PIB de 7,03% dans le contexte d'une concurrence mondiale croissante.                   Photo : VNA/CVN

2020 est une année d’une importance particulière et décisive pour la bonne mise en œuvre de la Résolution du XIIe Congrès du PCV. C’est aussi l’année où se tiendront les congrès du Parti à tous niveaux en vue du XIIIe Congrès national du PCV.

J’espère que nos compatriotes, nos soldats dans tout le pays et les Vietnamiens d’outre-mer continueront de valoriser hautement les traditions patriotiques, la volonté d’autonomie, l’aspiration, l’intelligence et l’enthousiasme, de s’unir tous ensemble sur le chemin du Renouveau, pour un Vietnam pacifique, indépendant et prospère.

Je souhaite également que les amis internationaux continuent de coopérer, d’aider, de toujours accompagner et soutenir le Vietnam dans son œuvre d’édification et de défense de la Patrie, pour la paix, le progrès, pour le bonheur du peuple vietnamien et des pays du monde entier.
 
Propos recueillis par Nguyên Su/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Vietnam suspend l'exemption de visa pour les citoyens sud-coréens Le Vietnam suspendra, après 00h00 samedi 29 février (heure locale), l'exemption de visa pour les citoyens sud-coréens, dans le cadre des efforts visant à prévenir la propagation des maladies causées par le SARS-Cov-19 (COVID-19).