22/09/2018 22:53
Dans le cadre de la 14e Assemblée de l’ASOSAI (Organisation asiatique des institutions supérieures de contrôle des finances publiques) au Vietnam, la 53e réunion du Comité de direction de cette organisation a eu lieu samedi après-midi 22 septembre à Hanoï.
>>Le président vietnamien reçoit les chefs des délégations à l’ASOSAI 14
>>ASOSAI 14: le Vietnam et le Kazakhstan veulent booster leurs liens dans l'audit
>>L'ASOSAI 14: plus de 800 délégués vietnamiens et étrangers sont réunis

À la 53e réunion du Comité de direction de l'ASOSAI à Hanoï.
Photo: VNA/CVN

La réunion a été placée sous la co-présidence de Hô Duc Phoc, président de l’ASOSAI du mandat 2018-2021 et auditeur général d’État du Vietnam, et de Hu Zejun, secrétaire générale de l’ASOSAI et auditrice générale du Bureau national de l'audit chinois.

Les participants ont adopté le procès-verbal de la 52e réunion du Comité de direction de l’ASOSAI. Ils sont également parvenus à un accord sur le sujet du 12e projet de recherche de l’ASOSAI. Ce dernier portera sur l’audit de la réalisation des objectifs de développement durable, le rôle des institutions supérieures de contrôle des finances publiques dans la découverte et l’évaluation de l’impact et des risques budgétaires des dettes publiques, ainsi que l’assistance des auditeurs dans l’ère numérique.

Dans son discours de clôture, Hô Duc Phoc a remercié les membres de l’ASOSAI pour avoir été aux côtés de l’Audit d’État du Vietnam, avant d’affirmer le succès de la 53e réunion du Comité de direction de l’ASOSAI avec des conclusions importantes sur les sujets d’actualité.

Les 54e et 55e réunions du Comité de direction de l’ASOSAI auront lieu en 2019 et 2020 au Koweït et au Bangladesh.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.