24/08/2018 17:36
La reine japonaise des bassins, Rikako Ikee, a décroché jeudi 23 août à Jakarta sa cinquième médaille d'or aux Jeux asiatiques (ASIAD 2018) avec le relais 4 x 100 m 4 nages égalant ainsi sa compatriote Yoshimi Nishigawa, auteure d'une performance identique en 1970 et 1974.
>>Football: le Vietnam bat le Bahreïn 1-0, entrant en quarts de finale
>>ASIAD 18 : le Vietnam à la 20e place à la 4e journée de compétition

La Japonaise Rikako Ikee victorieuse du 100m papillon des ASIAD 2018, le 21 août à Jakarta.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Je me sens un peu brisée et mon corps me fait mal. Mais la joie que je ressens balaie toutes ces choses", a declaré Ikee. "Je suis fière d'être une championne asiatique, mais je veux faire plus", a-t-elle ajouté affirmant: "Je ne ressens pas la pression, je m'en nourris".

Ikee, l'un des grans espoirs japonais pour les Jeux olympiques de 2020, a nagé en 3e position le papillon pour une victoire finale des favorites en 3 min 54 sec 73/100 (record des ASIAD). Auparavant, elle s'était imposée aux 50m et 100 papillon ainsi qu'aux 100 m et 4 x 100 m libre.

La Japon a terminé la journée en tête du tableau des médailles de la natation avec 17 titres, soit un de plus que son grand rival, la Chine. La Chine et la Corée du Sud ont été éliminées pour des relais non-conformes alors que Hong Kong et Singapour se sont parés d'argent et de bronze.

Chez les messieurs, Joseph Schooling, qui avait devancé Michael Phelps (23 titres olympiques) au 100 m papillon des JO de Rio en 2016 offrant à Singapour le premier titre olympique de son histoire, a battu cette fois le Chinois Wang Peng d'un cheveu (23.61 contre 23.65) sur 50 m papillon.

"C'était très, très, très serré", a insisté Schooling, âgé de 23 ans, qui avait conservé plus tôt dans la semaine son titre asiatique au 100 m libre. Je ne savais pas qui avait gagné jusqu'à la fin. J'ai dû lever les yeux pour regarder le tableau. Je n'arrivais pas à y croire", a confié le nageur singapourien.

Avec une quatrième médaille d'or, le Chinois Xu Jiayu s'est également mis en évidence en remportant le titre sur 200m dos (1 min 53 sec 99) devant le Japonais Ryosuke Irie. Il avait déjà été titré au 50m et 100m dos et le 4 x 100 m 4 nages mixte. "Mon premier objectif était le triplé sur le dos et le job est fait", a expliqué Xu. Maintenant, je vais essayer de faire cinq sur cinq avec le relais 4 nages".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.