06/09/2018 12:36
Bùi Thi Thu Thao est entrée dans l’histoire de l’athlétisme vietnamien en remportant l’or au saut en longueur dames aux 18es Jeux asiatiques (ASIAD 18) disputés en Indonésie.
>>ASIAD 2018: le Vietnam remplit son objectif fixé au 11e jour de compétition
>>ASIAD 18: félicitations à l’équipe de football masculin et à l’athlète Bùi Thi Thu Thao
>>ASIAD 2018: le PM félicite des résultats de la délégation vietnamienne

Aux ASIAD 18, la sauteuse Thu Thao a réalisé un bond à 6,55 m à sa première tentative.
Xinhua/VNA/CVN
La sauteuse en longueur Bùi Thi Thu Thao a rapporté la deuxième médaille d’or au Vietnam aux ASIAD 18. Surnommée "Thao Bò Vàng" (littéralement: "Thao la vache en or"), elle était un bon espoir de médaille d’or du pays en raison de sa victoire aux Jeux d’Asie du Sud-Est 2017 tenus en Malaisie. Avec 6,68 m, elle avait gagné le concours féminin du saut en longueur, tandis qu’il n’aurait fallu sauter que 6,55 m pour décrocher l’or aux ASIAD 17 en 2014 à Incheon (République de Corée).

Elle a aussi connu une brillante année 2017 avec notamment une médaille d’or aux Championnats d’Asie d’athlétisme en Inde. Elle est montée à deux reprises sur la plus haute marche du podium à l’Asian Grand Prix (Grand Prix asiatique) la même année en Chine.

Aux ASIAD 18, Thu Thao a réussi dès sa première tentative un saut à 6,55 m. Cette performance lui a permis de s’assurer la plus haute marche du podium, devant l’Indonésienne Neena Varakil (6,51 m) et la Chinoise Xu Xiaoling (6,50 m). Pour sa deuxième participation à ces jeux, l’athlète vietnamienne a atteint son objectif de changer la couleur de sa médaille aux ASIAD 17, où elle avait dû se contenter de l’argent.

"Avant le jour J, la vitesse, la force et les techniques de Bùi Thi Thu Thao étaient bonnes. Il ne fallait qu’un bon état d’esprit pour lier tous ces éléments. Et aujourd’hui, tous les éléments se sont réunis pour qu’elle puisse briller. Ses efforts ininterrompus ces derniers temps ont été récompensés à leur juste valeur", a confié Duong Duc Thuy, chef de la sélection d’athlétisme vietnamienne aux ASIAD 18.

Un cadeau pour son mari

"Avant la compétition, j’ai posté sur ma page Facebook une photo de moi tenant le drapeau national. J’ai fait de mon mieux pour que mon rêve de victoire devienne réalité. Je voudrais remercier mes entraîneurs, ma famille, mes amis et tous mes fans", a déclaré Thu Thao.

La sauteuse Thu Thao (centre) a fait retentir l’hymne vietnamien après sa victoire aux ASIAD 18 en Indonésie.
Xinhua/VNA/CVN

L’amour de son mari, Lê Van Tiên, a aussi contribué à sa réussite.  Avant de partir pour l’Indonésie, elle avait déclaré que si elle décrochait l’or, elle offrirait la médaille à son mari. "Chaque fois que je suis fatiguée ou malade, il m’encourage, m’aide à surmonter la pression pour m’entraîner mieux", a expliqué Thu Thao.

Son mari, bien sûr, est très fier des performances de sa femme. "Elle est souvent occupée par les formations, les compétitions, aussi nous avons peu de temps ensemble. Comme elle s’entraîne dur, quand elle est à la maison, je l’aide dans les tâches ménagères", a partagé Lê Văn Tiên.

Dix-septième du classement par nations, le Vietnam a rempli sa mission aux ASIAD 18. Mieux encore, parmi ses quatre  médailles d’or, deux ont été remportées dans deux disciplines olympiques que sont l’aviron et l’athlétisme.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.