24/07/2020 10:10
Au cours des 25 dernières années, le Vietnam est doté d'un système politique stable et d'une économie à croissance rapide, créant ainsi une base solide pour apporter des contributions significatives à l'ASEAN, a estimé un universitaire australien.
>>Le journal malaisien New Straits Times souligne les contributions du Vietnam à l’ASEAN
>>Le Vietnam salué pour son rôle actif dans l’ASEAN

Le Professeur Carl Thayer de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.
Photo : VNA/CVN
Le Professeur Carl Thayer de l’Université de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie a déclaré à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) que le Vietnam était crédité d’au moins quatre grandes contributions à l’ASEAN,

Primo, en 1998, alors qu’il présidait l’ASEAN, le Vietnam a rédigé un Plan d’action de Hanoi pour promouvoir la reprise après la crise financière asiatique, a-t-il précisé.

Ce plan, associé à d’autres efforts, vise à surmonter l’écart de développement entre les États membres de l’ASEAN.

Secundo, en 2010, lorsque le Vietnam a assumé le rôle de président de l’ASEAN, le Vietnam a promu ce que les observateurs diplomatiques ont appelé "la culture d’exécution", a-t-il poursuivi.

Le pays a poussé des activités substantielles après que l’ASEAN avait adopté  ses déclarations et plans d’action.

Tertio, le Vietnam a utilisé son expérience diplomatique pour promouvoir les relations de l’ASEAN avec les grandes puissances, a-t-il indiqué.

Le Vietnam a organisé la première Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN Plus. Le Vietnam a également réussi à promouvoir l’élargissement du du Sommet de l’Asie de l’Est pour inclure la Russie et les États-Unis.

Quarto, le Vietnam a joué un rôle important dans la gestion des différends entre ses membres et la Chine en Mer Orientale. Le Vietnam a vigoureusement soutenu la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale en 2002.

En 2020, durant sa troisième présidence de l’ASEAN, le leadership du Vietnam a apporté une forte reconnaissance à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982 lors du 36e Sommet de l’ASEAN, a-t-il noté.

Conformément à la Déclaration du président du 36e Sommet de l’ASEAN, la CNUDM de 1982 a établi le cadre juridique de toutes les activités dans les mers et les océans.

Évaluant les activités du Vietnam en tant que président de l’ASEAN en 2020, Thayer a déclaré que le Vietnam avait entamé son mandat en annonçant le thème "Cohésif et réactif" et en définissant cinq objectifs fondamentaux.

Cependant, la pandémie du nouveau coronavirus a contraint le Vietnam à suspendre les contenus réguliers et à se concentrer sur la gestion de la crise par le biais des visioconférences.

Le Vietnam a rapidement organisé une réunion des responsables de la santé de l’ASEAN pour réactiver les mesures de coopération élaborées pour faire face aux pandémies précédentes et initier une coopération régionale.

Coopération dans la lutte contre le COVID-19

Le pays a reporté le 36e Sommet de l’ASEAN et s’est concentré sur l’organisation du Sommet spécial de l’ASEAN sur le COVID-19, suivi par un Sommet virtuel de l’ASEAN+3 (Chine, Japon et République de Corée).

Le Vietnam a également organisé le 36e Sommet de l’ASEAN par visioconférence, en se concentrant sur la gestion du COVID-19 et les plans de préparation pour la reprise post-coronavirus.

L’un des cinq objectifs importants du Vietnam en tant que président de l’ASEAN en 2020 consiste à "renforcer la coopération globale de l’ASEAN pour la paix, la stabilité et le développement durable".

Dans ce but, le Vietnam s’est concilié les partenaires de dialogue pour coopérer et soutenir l’ASEAN dans la prévention de la pandémie.

En outre, le Vietnam a mis en œuvre deux initiatives importantes à travers son double rôle de président de l’ASEAN et de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le Vietnam a proposé un débat du Conseil de sécurité de l’ONU consacré "Respect de la Charte de l’ONU aux fins du maintien de la paix et de la sécurité internationales". Le pays a également proposé les premières discussions entre l’ONU et l’ASEAN.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.