04/08/2021 22:37
Le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son, a participé à la conférence des ministres des Affaires étrangères ASEAN - États-Unis qui s'est tenue en ligne mercredi 4 août. Cet événement s'inscrivait dans le cadre de la 54e conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN (AMM-54) et ses conférences connexes.
>>Des dirigeants de l’ASEAN appellent à une coopération avec les États-Unis dans la relance économique
>>ASEAN - États-Unis : les ministres des AE convenus de promouvoir la coopération
>>Le 34e Dialogue ASEAN - États-Unis : coordination étroite pour la paix et la stabilité

Conférence des ministres des Affaires étrangères ASEAN - États-Unis, le 4 août.
Photo: VNA/CVN

Selon le secrétaire d'État des États-Unis, Antony Blinken, l'administration de Joe Biden prend en haute considération le partenariat stratégique avec l'ASEAN, soutient le rôle central de l'ASEAN et les Perspectives de l'ASEAN sur l'Indo-Pacifique (AOIP), et souhaite promouvoir le partenariat stratégique dynamique, efficace avec le bloc sur la base du respect mutuel, pour édifier une structure régionale ouverte, inclusive et prospère.

Le secrétaire d'État américain a affirmé que les États-Unis continueraient de promouvoir la coopération multilatérale dans la réponse au COVID-19, d'augmenter la capacité de production et d'assurer un approvisionnement en vaccins adéquat, sûr et efficace. Les États-Unis a financé 160 millions de dollars et continueraient de soutenir les pays de la région dans la réponse à la pandémie ; a contribué 500.000 USD au Fonds de l'ASEAN pour la réponse au COVID-19.

Malgré l'impact de la pandémie de COVID-19, le commerce bilatéral a atteint 308,3 milliards d'USD en 2020. Les États-Unis sont le 2e partenaire commercial et le plus grand investisseur étranger de l'ASEAN.

L'ASEAN et les États-Unis ont convenu d'accorder la priorité à la lutte contre l'épidémie, de poursuivre le soutien pour promouvoir une reprise durable, notamment de renforcer la coopération dans le commerce et l'investissement, la transformation numérique, l'énergie, etc., ainsi que d'adopter les programmes de coopération au développement des États-Unis dans la région. Les pays membres de l'ASEAN ont souhaité que les États-Unis continuent de soutenir la recherche, le développement, la production et la distribution des vaccins anti-COVID-19. En outre, les États-Unis ont proposé à intensifier la coopération dans les secteurs comme l'énergie, le transport, l'autonomisation des femmes, le changement climatique, etc.

Les deux parties ont convenu de collaborer étroitement, contribuant au maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région, dont la sécurité maritime en Mer Orientale. Les États-Unis soutiennent la position de principe de l'ASEAN sur la Mer Orientale et saluent son rôle dans la promotion de la coopération, du dialogue, de l'instauration de la confiance dans la région, la garantie de la mise en oeuvre de manière complète et efficace de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et l'élaboration d'un Code de conduite en Mer Orientale (COC) efficace, conformément au droit international et à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982.

Promouvoir le dialogue

Antony Blinken a également salué les efforts de l'ASEAN ces derniers temps pour promouvoir le dialogue, la médiation pour aider le Myanmar à stabiliser la situation.

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Bùi Thanh Son lors de l'événement, le 4 août.
Photo : VNA/CVN

Prenant la parole lors de la conférence, le ministre Bùi Thanh Son a souligné le rôle important des États-Unis dans la réponse au COVID-19 et au changement climatique. Il a apprécie l'octroi des vaccins des États-Unis aux pays de l'ASEAN dont le Vietnam.

Le ministre a également demandé aux États-Unis de continuer à aider l'ASEAN à avoir accès au vaccin à temps et pleinement, d'accélérer le transfert des technologies de production de vaccins aux pays de l'ASEAN. Le Vietnam s'attend à ce que les États-Unis soutiennent et améliorent la capacité médicale préventive des pays dans la région.

L'ASEAN est prête à créer des conditions favorables aux entreprises américaines d'élargir les investissements dans la région. Il a proposé aux États-Unis de continuer d'aider l'ASEAN à réduire l'écart de développement, en garantissant une croissance durable dans les sous-régions de l'ASEAN, y compris sous-région du Mékong et par le biais du partenariat Mékong - États-Unis.

Le ministre Bùi Thanh Son a également affirmé que les pays dont l'ASEAN et les États-Unis partageaient l'intérêt et la responsabilité dans le maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale. Il a souligné que les parties devaient montrer leur volonté de coopération et agir de manière responsable pour édifier une Mer Orientale pacifique et stable, et protéger l'environnement.

Il a affirmé la position constante de l'ASEAN sur la Mer Orientale, soulignant la nécessité d'instaurer la confiance, de faire preuve de retenue, d'éviter la militarisation et de résoudre pacifiquement les différends, conformément au droit international, à commencer par la CNUDM de 1982, d'accélérer la mise en oeuvre pleine et effective du DOC et la négociation pour parvenir à un Code de conduite (COC) efficace et substantiel conformément au droit international et à la CNUDM de 1982.

Bùi Thanh Son a souhaité que les États-Unis continuent de jouer le rôle constructif, de soutenir les efforts de l'ASEAN dans le maintien de la paix, de la stabilité, de la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale, ainsi que dans la recherche des solutions pour stabiliser la situation au Myanmar.

L'Indonésie assume officiellement le rôle de coordinateur des relations ASEAN - États-Unis pour la période 2021-2024.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Hô Chi Minh-Ville rouvre des circuits inter-régionaux Après avoir expérimenté avec succès certains circuits touristiques entre Hô Chi Minh-Ville, Cu Chi et Cân Gio, le Service touristique municipal a rouvert certains circuits inter-régionaux.