12/06/2020 15:04
La Direction du Centre de la médecine militaire de l’ASEAN a discuté jeudi 11 juin sous forme de téléconférence des résultats de l’exercice en ligne des forces de médecine militaire des pays de l’ASEAN sur la réponse à la pandémie de COVID-19, tenu en mai dernier.
>>Dà Nang fait de son mieux pour la santé du 36e Sommet de l’ASEAN
>>Resserrer la coopération de l’ASEAN pour minimiser l'impact du COVID-19 sur les vulnérables

La téléconférence consacrée à la discussion de la promotion de la coopération des médecines militaires de l'ASEAN, le 11 juin. Photo : QDND/CVN

La 5e réunion présidée par le général de brigade, Nguyên Xuân Kiên, chef du Département de la médecine militaire (Département général de la logistique), aussi président de la direction du Centre de la médecine militaire de l’ASEAN (ACMM - ASEAN Center Of Military Medicine), s’est également focalisée sur l’identification des mesures visant à promouvoir la coopération de la médecine militaire de l’ASEAN dans les temps qui viennent.

Les représentants de la Direction et du Secrétariat de l’ACMM ont hautement apprécié les résultats de cet exercice qui a permis de concrétiser la Déclaration commune du Sommet spécial de l’ASEAN et celui de l’ASEAN+3 et la Déclaration commune des ministres de la Défense lors de la conférence restreinte de l'ADMM sur le renforcement de la coopération de lutte contre le COVID-19.

À la suite de cet exercice, la médecine militaire des pays de l’ASEAN proposera à des niveaux supérieurs pour prendre des dispositions sur la coordination, la prévision et la réponse à la pandémie ainsi qu'aux défis sécuritaires non traditionnels.

Les participants ont également discuté des moyens de renforcer la coopération dans la recherche scientifique et professionnelle pour identifier le rôle et la responsabilité de la médecine militaire dans la prévention et le contrôle des maladies infectieuses.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.