25/07/2017 17:12
Il y a 50 ans, le 8 août 1967, sur la base de la Déclaration de Bangkok, l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande créaient l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). Avec un développement rapide, en 1999, l’ASEAN réunissait les dix pays membres actuels, après l'adhésion du Brunei, du Vietnam, du Laos, du Myanmar et du Cambodge. Le Vietnam a adhéré le 28 juillet 1995.
>>Ouverture de la 46e réunion des Organisations nationales du tourisme de l'ASEAN
>>Échange sportif en l’honneur du cinquantenaire de l'ASEAN

Après un demi-siècle rempli de vicissitudes, l’ASEAN est qualifiée par le monde d’organisation de coopération régionale intégrale, d’entité politico-économique dynamique qui contribue à l’approfondissement des liens internationaux.

L’ASEAN a actuellement un rôle et un statut importants en Asie du Sud-Est et en Asie-Pacifique en matière politique, économique et socio-culturelle.

La solidarité, la promotion du consensus, le respect mutuel et l’entraide, l’harmonie entre les intérêts nationaux et ceux de la communauté, ont contribué à façonner l’image de l’ASEAN. Il s’agit des principes fondamentaux de l’ASEAN, également des facteurs de son prestige et de sa fiabilité.

L’ASEAN a un rôle important dans la garantie de la paix, de la sécurité et de la coopération au développement dans la région. Elle a fait de grands efforts pour développer la coopération dans la politique et la sécurité, élaborer des principes de conduite, renforcer la compréhension et la confiance mutuelles, et prévenir les conflits dans la région.

Parallèlement, elle a établi des coopérations multiformes avec de grands partenaires dans le monde, lancé des initiatives de création de plusieurs cadres de coopération régionale où elle a un rôle principal tels que le Forum régional de l’ASEAN ou l’ARF - unique mécanisme régional consacré au dialogue et à la coopération dans la politique et la sécurité en Asie-Pacifique.

L’ASEAN enregistre une bonne croissance économique

L’ASEAN a créé ainsi une condition favorable à la participation de partenaires importants hors de la région de l’Asie du Sud-Est dans la résolution des défis de sécurité communs, contribuant à la consolidation de la paix et de la sécurité.

L'ASEAN participe activement dans le règlement des affaires régionales et internationales. Photo : Doan Tân/VNA/CVN

Actuellement, plusieurs puissances mondiales ont un intérêt particulier pour l’Asie du Sud-Est. Le Traité d’amitié et de coopération (TAC), lancé par l’ASEAN en 1976, réunit actuellement 35 pays hors de la région. Il s’agit d’une base pour que l’ASEAN et les pays tiers joignent leurs efforts pour la paix et la stabilité, grâce au dialogue, au respect et à la coopération.

En économie, l’ASEAN est le principal artisan de différents cadres, dont les mécanismes entre l’ASEAN et les partenaires, et le Sommet d’Asie de l’Est. Elle a aussi un rôle important dans les forums inter-régionaux telles que le Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), le Partenariat économique intégral régional (RCEP)…

Une bonne croissance économique est un autre succès de l’ASEAN, laquelle en fait une force motrice de l’économie mondiale. L’économie régionale enregistre une croissance annuelle de 5% en moyenne. Dans le contexte où l’économie mondiale se rétablit lentement, les prévisions montrent toujours une croissance annuelle de 5% pour l’ASEAN ces dix prochaines années, soit le double du niveau moyen du monde.

La fondation de la Communauté de l’ASEAN le 31 décembre 2015, avec trois piliers que sont Politique-Sécurité, Économie, Culture-Société, a marqué un jalon important dans le processus de développement de l’association. Selon le secrétaire général de l’ASEAN, Lê Luong Minh, ces dix prochaines années, cette communauté aura un rôle plus grand et une voix plus importante dans les affaires régionales et internationales. L’ASEAN a pris de nombreuses mesures pour consolider sa communauté sur l'ensemble de ses trois piliers. Elle a adopté et mis en œuvre son plan directeur sur la connectivité pour 2025 et plusieurs autres pour renforcer l’intégration régionale.

Cependant, en cette conjoncture mondiale, l’ASEAN doit faire face à différents défis, particulièrement la situation compliquée en Mer Orientale, la multiplication des actes terroristes, la menace croissante de l’extrémisme…

Dans cette nouvelle période, l’ASEAN renforce sa coopération en tous domaines et développe une confiance stratégique afin de continuer de contribuer activement à la paix, à la sécurité, à la stabilité dans la région et dans le monde, ainsi que de consolider son statut en tant qu’organisation de coopération régionale solide et dynamique.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).