15/11/2020 16:20
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a présidé samedi soir 14 novembre le Sommet virtuel de l'Asie de l'Est (EAS) avec la participation des dirigeants des pays de l'ASEAN, des pays participant à l'EAS et du secrétaire général de l'ASEAN, Lim Jock Hoi.
>>L'ASEAN+3 renforce la résilience économique et financière face aux défis émergents
>>L’ASEAN+3 s’engage à renforcer sa coopération au milieu du COVID-19

Le 15e Sommet de l'Asie de l'Est en ligne. Photo : VNA/CVN

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, et le président de la Banque mondiale, David Malpass, ont été invités à aborder des efforts visant à faire face à l'épidémie de COVID-19 et à promouvoir une reprise économique mondiale durable.

S’adressant à la cérémonie d’ouverture, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a grandement apprécié le rôle et la stature du Sommet de l'Asie de l'Est. Avec l'ASEAN au centre, prenant le dialogue et la coopération comme devise, après 15 ans, l'EAS est le principal forum stratégique de la région, où les dirigeants échangent des questions importantes et influentes à la paix, à la sécurité et à la prospérité de la région.

Nguyên Xuân Phuc a également souligné qu'avec 4,6 milliards de personnes et un PIB total de plus de 51,6 billions de dollars, l'EAS a créé un cadre approprié permettant aux pays de partager des intérêts communs et des dialogues sur les problèmes et la coopération dans de nombreux domaines. En outre, l'EAS contribue également à la construction d'une approche commune des questions émergentes, à savoir la primauté de la loi, un dialogue sincère, une coopération substantielle pour une paix et une stabilité à long terme et une prospérité durable dans la région.

Tous les pays ont exprimé leur gratitude au Vietnam, en tant que président de l'ASEAN 2020 et du 15e EAS, pour son succès dans la coordination des efforts conjoints, à la fois en renforçant la coopération pour la paix, la sécurité et la réponse efficace à la pandémie COVID-19.

Les pays ont également apprécié les initiatives de l'ASEAN visant à renforcer la coopération en réponse à l'épidémie de COVID-19, en particulier le Fonds de réponse au COVID-19 et la Réserve régionale de matériel médical. Certains partenaires ont mentionné leur soutien spécifique à l'ASEAN dans la lutte contre l'épidémie et la relance intégral.

Les pays ont convenu d'améliorer la capacité du système de santé publique, d'être prêts à répondre aux futurs défis sanitaires et de mettre en place un système d'alerte précoce. De plus, il est également nécessaire de coopérer à la recherche et à la production de vaccins et de médicaments contre le COVID-19 sûrs, efficaces et d’un prix raisonnable. Les pays apprécient hautement le partage et l'application de nouvelles technologies pour lutter avec succès contre la pandémie et se rétablir durablement.

Pour mettre en œuvre les réalisations obtenues au cours de ces 15 ans, les dirigeants des pays de l'EAS ont convenu de travailler ensemble à la construction d'une direction pour que l'EAS se développe, contribue au dialogue et à la coopération pour la paix, la sécurité et la prospérité et une réponse efficace aux défis émergents dans la région.

Répondre efficacement aux défis 

Les dirigeants des pays ont discuté de la situation régionale et internationale. Les pays ont souligné la nécessité de garantir un environnement favorable à la lutte contre les maladies. Sur cette base, les pays insistent sur la responsabilité, appellent en même temps à faire preuve de retenue, éviter les actions qui compliquent la situation, ne pas militariser et résoudre pacifiquement les différends et les conflits  sur la base du droit international, la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), le cadre juridique de toutes les activités en mer.

Le COVID-19 constitue l'un des défis majeurs du monde en général et de l'ASEAN en particulier. Photo : Trong Dat/VNA/CVN

Les pays ont reconnu les efforts de l'ASEAN et de la Chine pour mettre pleinement et sérieusement en œuvre la Déclaration sur la conduite des Partis en Mer Orientale (DOC) et élaborer un code de conduite efficace Mer Orientale (COC), conformément au droit international, l’UNCLOS 1982.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a partagé l'évaluation des dirigeants des pays sur l'importance de construire une culture de dialogue et de coopération pour la paix, la sécurité et le développement dans la région. Il a souligné que dans l’évolution rapide et complexe, le Sommet de l'Asie de l'Est doit promouvoir son rôle de forum de premier plan dans la promotion du dialogue et de la coopération pour instaurer la confiance stratégie entre les pays, transformer les défis en opportunités, résoudre les difficultés, transformer les confrontations en coopération, contribuant ainsi à façonner une structure multilatérale internationale efficace et capable de répondre efficacement aux défis régional et mondial.

Soulignant l'importance stratégique de l'océan et de la mer pour l'espace de développement des pays, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a proposé de promouvoir davantage la coopération maritime, la zone prioritaire de l'EAS via l'utilisation durable et la préservation des ressources marines,  la lutte contre la pollution et les déchets marins, la préservation et la réponse des catastrophes naturelles.

Conformes au droit international 

Sur la situation régionale et internationale, le Premier ministre vietnamien a réaffirmé la position de principe de l'ASEAN sur la Mer Orientale annoncée dans la Déclaration du 36e Sommet de l'ASEAN en juin 2020 et dans la 53 Conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN en septembre 2020.

Nguyên Xuân Phuc a souligné que les actes en mer de tous les pays devraient être conformes au droit international et à l’UNCLOS 1982, un cadre pour définir les droits et intérêts légitimes en mer des parties.

À l’issue du Sommet, les dirigeants des pays ont approuvé les documents, y compris la Déclaration de Hanoï pour commémorer le 15e anniversaire de l'EAS, la Déclaration des hauts dirigeants de l'Asie de l'Est sur la coopération maritime durable, la Déclaration des hauts dirigeants d'Asie de l'Est sur la coopération pour la promotion d'une croissance économique régionale stable, la Déclaration des hauts dirigeants d'Asie de l'Est sur le renforcement des capacités communes de la région pour la prévention et la réponse aux maladies, la Déclaration des hauts dirigeants d'Asie de l'Est sur les femmes, la paix et la sécurité.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Cân Tho présente de nouveaux produits et services touristiques à Hanoï Le Service municipal de la culture, des sports et du tourisme de Cân Tho a organisé récemment dans la capitale un programme de promotion de nouveaux produits et services touristiques pour attirer les touristes de Hanoï et des provinces du Nord à Cân Tho.