10/06/2014 23:11

La garde civile espagnole a arrêté le 10 juin au Pays basque un membre présumé du groupe indépendantiste basque soupçonné d'avoir participé à "une conspiration pour assassiner" des dirigeants de la région, a annoncé le ministère de l'Intérieur. "Des agents de la Garde civile ont arrêté à l'aube, dans son domicile de Galdacano", dans la province de Biscaye, "Tomas Miguel Madina Echevarria, qui est accusé d'appartenance et de collaboration présumée avec le groupe terroriste ETA", écrit le ministère dans un communiqué. "Il s'agirait d'un membre 'légal' de l'ETA", c'est-à-dire qu'il ne figurait pas, jusqu'à cette enquête, sur les listes de suspects recherchés par la police, précise le ministère de l'Intérieur, ajoutant que l'homme était un "expert en tir". Une enquête aurait "déterminé l'implication présumée" de ce militant "dans une conspiration pour assassiner" Patxi Lopez, président socialiste du Pays basque entre 2009 et 2012, ainsi que son ministre régional de l'Intérieur, Rodolfo Ares.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.