28/06/2018 16:21
>>Les enquêteurs de l'OIAC visitent un deuxième site à Douma en Syrie
>>Les enquêteurs de l'OIAC arrivent à Douma

Les États-membres de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) ont adopté mercredi 27 juin un projet visant à renforcer les pouvoirs de l'organisation, ont annoncé plusieurs délégations sur Twitter. Selon la diplomatie britannique, à l'origine du projet, 82 pays se sont prononcés pour que l'OIAC puisse à l'avenir identifier les auteurs d'attaques à l'arme chimique en Syrie contre 24 qui s'y sont opposés lors d'un vote à huis clos. "Une majorité écrasante pour rétablir le tabou" de l'arme chimique, s'est félicité l'ambassadeur du Royaume-Uni aux Pays-Bas, Peter Wilson, sur Twitter. Les représentants australien et norvégien ont confirmé que la résolution britannique avait été adoptée.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes