12/10/2018 12:31
Après quatre jours de travaux, les 47es Assises de la presse francophone avec comme thème "Médias et Migrations", ont pris fin le 11 octobre dans la ville de Tsaghkadzor en Arménie. L’édition 2019 sera organisée au Cameroun.
>>Le Vietnam au XVIIe Sommet de la Francophonie en Arménie
>>Arménie: ouverture des 47es Assises de la presse francophone à Tsaghkadzor

Séance de clôture des 47es Assises de la presse francophone, le 11 octobre à Tsaghkadzor.

"Je voudrais  féliciter et remercier toutes les délégations qui ont fait le déplacement à Tsaghkadzor pour participer à ces 47es Assises de la presse francophone sur le thème Médias et Migrations", une actualité brulante dans le monde", a déclaré Jara Nazarian, nouvelle secrétaire générale de l’Union de la presse francophone (UPF) et présidente de la section arménienne. Selon elle, il s’agit d’un événement important qui permet aux journalistes francophones d'échanger sur les problèmes liés aux migrations et aux méthodes de travail sur cette thématique. 

Les 48es assises se tiendront au Cameroun

Pour sa part, le président international de l’UPF, Madiambal Diagne, a présenté, à cette occasion, l’agenda de l’UPF et les prochaines assises qui se tiendront au Cameroun. "Je peux annoncer solennellement, la tenue des assises de la presse francophone, en novembre 2019 au Cameroun. Le Comité international de l’UPF nous a fait l’amitié de répondre favorablement à la candidature camerounaise pour recevoir cet important rendez-vous. Au nom du ministre de la Communication du Cameroun, permettez-moi donc, d’exprimer la profonde gratitude de mon pays pour cette grande marque de confiance", a exprimé le président de la section camerounaise de l’UPF, Aimé Robert Bihina.

"Je voudrais donc, ici et maintenant, vous lancer une chaleureuse invitation: venez au Cameroun en 2019. Venez au Cameroun pour découvrir son bouillonnement médiatique. Venez au Cameroun pour découvrir une nation noble et fière de s’enrichir, quoitidiennement, au contact des autres", a-t-il annoncé.

Des journalistes camerounais lors de la séance de clôture des 47es Assises de la presse francophone, le 11 octobre à Tsaghkadzor.

Durant quatre jours, les participants venus des différentes sections nationales de l’UPF ont discuté de nombreux thèmes: "Les migrations, pour  des causes diverses, sont en développement rapide". "Sont-elles suffisamment traitées par les médias?", "Y-a-t-il des stéréotypes dans la couverture des flux migratoires?", "Comment les combattre?", "Les médias jouent-ils un rôle dans la dynamique migratoire ?", "L’usage des réseaux sociaux a-t-il un impact sur les projets migratoires des jeunes ?", "Quel usage et quelle utilité des médias issus de l’immigration ?", "Quel rapport entre ces médias, dit des minorités et les médias dominants?", "Les journalistes sont-ils formés pour rendre compte des questions migratoires?". Toutes ces questions ont permis aux journalistes et professionnels de tout l’espace francophone de croiser leur regard, et d'analyser et questionner leurs méthodes de travail sur la thématique.

Parallèlement, de nombreuses tables rondes et ateliers se sont articulés autour des problématiques suivantes: "La place et la représentation des migrants dans les médias", "Migrations: ce dont les médias parlent", "Migrations 2.0: entre information, manipulation, et mobilisation", "Quel usage et quelle utilité des médias issus de l’immigration?", "Médias et migrations : entre devoir d’information et engagement militant", "Comment mieux informer sur les migrations?"...

Nouveau bureau et nouveau secrétaire général

Pour ces 47es Assises, l’Assemblée générale du Comité international de l’UPF a renouvelé sa confiance en Madiambal Diagne, journaliste sénégalais, président international sortant de cette organisation. Il a été réélu à 49 voix sur 50 pour un troisième et dernier mandat. L’Assemblée générale a cependant porté Jaza Nazarian, présidente de la section arménienne au poste de secrétaire général. L’Arménienne remplace à ces fonctions le Français Jean Kouchner, élu premier-vice président. Le Camerounais Aimé-Robert Bihina, la Marocainne Meryem Oudghiri et le Guadeloupéen Jean Claude Rhodes occupent respectivement la 2e, 3e et 4e vice-présidence.

Texte et photos : Dang Huê/CVN
(de Tsaghkadzor, Arménie)
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.