03/11/2019 16:20
Aramco a confirmé dimanche 3 novembre son intention d'entrer en Bourse sur le marché financier de Ryad, en décrivant cette opération comme une "étape significative" de l'histoire du géant pétrolier saoudien.

>>La Bourse de Ryad plonge de 7% et efface tous ses gains de 2018
>>Aramco : Ryad ouvre la porte à une entrée en Bourse seulement en 2019
 

Le logo du géant pétrolier Aramco lors d'un forum organisé à Ryad, le 25 janvier 2016 en Arabie saoudite. Photo : AFP/VNA/CVN


"Saudi Aramco confirme son intention d'entrer à Tadawul, la Bourse nationale saoudienne", a indiqué la compagnie sur Twitter.

Le prix de l'offre finale et le nombre d'actions à vendre "seront déterminés à la fin de la période d'élaboration de l'opération", a déclaré Aramco sur un site internet dédié à l'introduction en Bourse.

"C'est une étape significative dans l'histoire de la société et un progrès important pour la réalisation de +Vision 2030+, le plan directeur du royaume pour une diversification et une croissance économiques durables", a déclaré le président du Conseil d'administration d'Aramco, Yasir al-Rumayyan, dans un communiqué.

"Vision 2030" est un plan initié par le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane pour diversifier l'économie d'un pays ultradépendant du pétrole.

Aramco devrait céder en tout 5% de son capital, dont 2% lors de son baptême boursier sur le Tadawul, avaient déclaré en début de mois des sources proches du dossier à l'AFP.

L'entreprise n'a pas donné dimanche 3 novembre de précision sur son entrée sur une place financière internationale.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le géoparc de Dak Nông, l’une des plus belles réserves naturelles du Vietnam Le géoparc de Dak Nông, situé dans la province du même nom sur les hauts plateaux du Centre, est l’une des plus belles Réserves naturelles du Vietnam que les autorités souhaitent voir inscrire sur la Liste mondiale des géoparcs de l’UNESCO.