27/08/2019 18:24
Avec des hamburgers grésillant sur le grill, un restaurant de la capitale saoudienne Ryad commet l'impensable en restant ouvert alors qu'il est censé fermer avec l'appel à la prière.
>>Le promoteur de Joshua justifie son combat contre Ruiz Jr en Arabie saoudite
>>Le président du Yémen rencontre le roi d'Arabie saoudite

Photo prise le 14 août à Ryad, en Arabie saoudite, montrant des hommes et des femmes à l'intérieur d'un centre commercial lors de la prière du "maghrib".
Photo: AFP/VNA/CVN 

La scène offre un contraste frappant avec l'époque où la police religieuse, omniprésente et redoutée, imposait avec zèle la fermeture des commerces lors des prières.

Mais le mois dernier, les autorités saoudiennes ont donné la possibilité aux commerces de rester ouverts 24 heures sur 24, moyennant un montant non spécifié. Des médias d'État ont parlé d'une somme pouvant aller jusqu'à 100.000 riyals (27.000 dollars) par an.

Cette annonce a cependant donné lieu à une certaine confusion au sein des gérants de commerces vu que jusqu'à présent, après la prière de l'aube "Fajr", les magasins devaient fermer pour les quatre autres prières du jour, soit un total d'environ deux heures.

Par ailleurs, la télévision saoudienne Al-Arabiya avait annoncé dans un tweet que l'ouverture 24 h sur 24 incluait le temps des prières, mais avait rapidement retiré son message après le démenti d'un responsable.

En attendant une clarification, des boutiques de certains centres commerciaux de Ryad ont décidé de prendre la directive au pied de la lettre en restant ouvert pendant la prière. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.